×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Société

    Expo Milano: Un voyage des sens au cœur du Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:4505 Le 15/04/2015 | Partager
    L’évènement se déroulera du 1er mai au 31 octobre sous le thème: «Nourrir la planète, énergie pour la vie»
    Le pavillon Maroc prévoit autour de 10.000 visiteurs par jour en étant l’un des plus visités

    Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture: «Le pavillon Maroc est l’expression de la diversité, tant dans sa modernité que dans le respect de son histoire et ses traditions»

    «Nourir la planète, énergie pour la vie» est un thème d’une importance cruciale, choisi dans le cadre de l’Expo Universelle, et qui s’intéresse pour la première fois à l’agriculture et à la nutrition.  L’édition 2015 se tiendra à Milan, durant six mois, du 1er mai au 31 octobre. A travers cet évènement d’envergure, qui n’est plus à présenter, le pavillon Maroc aura l’occasion de faire sa promotion en tant que destination, mais aussi de présenter sa culture, son histoire et son positionnement, sous le thème: «Un voyage de saveurs». Ce sera également l’occasion de présenter son savoir-faire, sa biodiversité, ses terroirs, son héritage culinaire, ainsi que son expérience dans les domaines de la préservation des territoires et des ressources hydriques. «L’agriculture marocaine a amorcé une croissance moyenne de  7,6%. Le produit du terroir marocain occupe une place importante dans l’exposition marocaine, pour lequel de grands chantiers ont été entrepris pour valoriser l’héritage. Le pavillon Maroc est l’expression de la diversité marocaine, tant dans sa modernité que dans le respect de son histoire et ses traditions», a souligné Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime. C’est une aubaine et une belle vitrine pour le Maroc de participer à cet évènement dans lequel 145 pays sont conviés, soit 95% de la planète, sans compter les 20 millions de visiteurs prévus (déjà 9 millions de billets vendus). Le pavillon prévoit de drainer au moins 10%  du nombre de visiteurs, grâce à son architecture et au voyage des sens qu’il promet. Il est important de préciser que l’Expo compte 52 pavillons, dont celui du Maroc qui, en plus, bénéficie d’un emplacement stratégique près de ceux des Etats-Unis, de la France, du pays hôte, l’Italie, et de celui du Japon. La kasbah du pavillon a été réalisée par l’architecte Tarik Oualalou, en bois et en terre, dans le respect du thème de l’exposition, qui s’inscrit dans le développement durable. Elle comprend même une orangeraie, une palmeraie et une oliveraie constituant l’un des seuls grands jardins du site, réalisé par la paysagiste, Mounia Bennani. L’espace est une homothétie du Maroc, il est ouvert sur l’extérieur, et est articulé autour de découvertes invitant à sublimer les sens, dans lesquelles le visiteur est convié à découvrir la diversité et la richesse du Royaume. Le voyage s’effectue à travers des portes matérielles ou métaphoriques des provinces du nord méditerranéen, passant par les plaines du centre, la côté océanique et les montagnes de l’Atlas pour finir dans les provinces du grand sud. Un concept store «Tesori del Marocco», passage obligé de la kasbah, propose des produits du terroir, de bien-être et des produits artisanaux. Pour ne pas alourdir les présentations, chaque produit dispose d’un code QR pour ceux qui souhaitent en savoir plus. La nouveauté cette année est celle du restaurant qui propose des plats gastro en take away, dont  les recettes sont concoctées par le célèbre chef Moha. Le Maroc, comme chaque pays représenté, sera mis à l’honneur pour un «National Day» qui se tiendra le 23 mai. Il promet de drainer encore plus de visiteurs ce jour-là.
    Aïda BOUAZZA
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc