×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4505 Le 15/04/2015 | Partager

    • Carburant: Nouvelle hausse à la pompe
    Gasoil, essence et fuel… les prix des trois produits devraient augmenter ce jeudi 16 avril. Pour les deux premiers, la hausse sera de 20 centimes le litre alors que le prix du fuel industriel prendra 38 dirhams la tonne.
    Ces hausses sont attribuées à l’accroissement du cours du baril (hier mardi 14 avril, il était à 58 dollars) et à l’effet dollar aussi. K.M.
    • Dialogue de sourds entre le gouvernement et les syndicats
    Le dialogue social est au point mort et les commissions ont interrompu leurs réunions. Selon Miloudi Mokhareq, secrétaire général de l’UMT, «les travaux sont gelés. Les divergences portent surtout sur le volet amélioration des revenus et augmentation des salaires». Depuis quelques jours, les syndicats, qui demandent également une revalorisation des allocations familiales, ont adressé un mémorandum au gouvernement. K.M.
    • Assurance auto: Le minimum de la RC revu à la hausse
    Les montants minimum de garantie de l’assurance responsabilité civile automobile devraient passer de 5 millions de DH à 25 millions pour les véhicules à deux roues et de 10 millions de DH à 50 millions pour les autres véhicules. De même, le montant minimum de garantie liée à l’assurance responsabilité civile serait relevé à 50 millions de dirhams. Ces changements figurent dans le projet de refonte du Code des assurances soumis à l’appréciation du gouvernement. K.M.
    • Le texte sur l’assurance Takaful
    Les dispositions réglementaires relatives à l’assurance Takaful viennent d’être soumises au gouvernement. Intégrées dans le projet de réforme du Code des assurances, ces dispositions précisent les différents concepts et les principes de base concernant cette assurance. K.M.
    • Convention entre la CIMA et la DAPS
    Une convention entre la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA) et la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS) sera signée jeudi 16 avril à Casablanca. Et ce, en marge du rendez-vous de Casablanca de l’Assurance dont les travaux commencent aujourd’hui mercredi 15 avril. Cette convention porte sur un échange d’informations entre les deux parties. K.M.
    • Le numérique au coeur des Rendez-vous de l’assurance
    Très beau plateau à l’occasion des deuxièmes rendez-vous de l’assurance qui se tiennent à l’initiative de la FMSAR (Fédération marocaine d’assurance et de réassurance) aujourd’hui et demain à Casablanca. Entre autres centres d’intérêts, le Président de Google pour la région EMEA, Carlo d’Asaro Biondo, présentera en keynote d’ouverture la stratégie du géant américain dans la digitalisation des services d’assurances. Le numérique est d’ailleurs au cœur de la thématique de cette année et fera notamment l’objet d’un panel animé par le Rédacteur en chef de l’Economiste, Mohamed Benabid. M.A.B.
    • Emirates Islamic Bank lorgne le marché marocain
    La filiale du groupe bancaire Emirates NBD compte intégrer le système bancaire entre 2015 et 2016. Deux options sont envisagées: une implantation en green field après obtention d’agrément de banques ou une prise de participation dans un établissement marocain déjà exerçant sur le marché. M.A.B.
    • ONMT: Campagne de séduction sur la France   
    L’Office national marocain de tourisme (ONMT) vient de lancer une campagne de communication dans l’Hexagone. Une opération qui intervient en pleine saison printanière, dans un contexte nourri d’amalgames sur la destination. Le dispositif de l’ONMT s’articule autour des médias TV (15 millions de téléspectateurs), radio (20 millions d’auditeurs), affichage ou encore web (10 millions d’internautes). Pour sa part, la campagne TV s’étend sur 2 semaines sur le réseau M6, à raison de 190 diffusions, en plus du parrainage du jeu télévisé «les 12 coups de midi» sur TF1. A.At  
    • L’ONMT s’affiche en France
    L’Office national marocain de tourisme (ONMT) est en pleine offensive de charme dans les rues de France. L’Office a sollicité l’affichage digital dans 49 centres commerciaux de Paris et des grandes agglomérations. Le déploiement de cette campagne se fait via 575 panneaux et plus de 2 millions de diffusions en format 10 secondes. Au niveau du métro parisien, ce ne sont pas moins de 560 panneaux digitaux qui ont été déployés sur 97 stations de métro et RER ou encore 440 panneaux de diffusion sur 30 gares ferroviaires. A.At   
    • Fraude alimentaire: Nouveau job pour les vétérinaires   
    Comme le prévoit la loi sur la sécurité sanitaire des produits alimentaires, les vétérinaires sont habilités à verbaliser les infractions. Le ministère de l’Agriculture vient de finaliser un projet de décret fixant les conditions d’assermentation des vétérinaires ne faisant pas partie des effectifs de l’Onssa. Ce qui permettra à ce dernier une meilleure couverture géographique du territoire.  Un arrêté devra encore fixer les indemnités destinées à ces agents verbalisateurs. H.E.
    • Etiquetage: Les industriels pas prêts
    Depuis la publication en 2013 d’un décret au Bulletin officiel, les industriels sont obligés d’assurer l’étiquetage des produits alimentaires. Deux ans plus tard, ils ne sont toujours pas prêts et demandent un répit. Selon eux, ils n’ont pas encore investi dans le matériel d’impression. Les industriels réclament également la révision de certaines dispositions du décret pour se conformer aux règles adoptées à l’international. Un nouveau décret vient d’être mis en ligne sur le site du SGG. H.E.
    • Ghassoul: Les nouveaux exploitants bientôt annoncés
    Interrogé sur l’appel d’offres lancé pour l’exploitation des carrières de ghassoul à Ksabi, région de Boulemane, par un conseiller, mardi 14 avril, Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement, a annoncé que les résultats de la consultation publique devraient être connus d’ici début mai. L’idée de la transformation locale commence à faire son chemin pour générer une activité économique sur la région. H.E.
    • Code de la route: 1,5 million d’infractions en 2014
    Najib Boulif, ministre délégué en charge du Transport, a déclaré que la gendarmerie, la police et les contrôleurs du ministère de l’Equipement ont verbalisé plus de 1,5 million d’infractions en 2014. De plus, quelque 600 poids lourds et 2.500 autocars ont été mis à la fourrière pour infraction par rapport à l’état mécanique. Ils n’ont été autorisés à circuler de nouveau qu’après mise en conformité. H.E.
    • Un Marocain à la tête de Procter & Gamble Asie et Pacifique
    Omar Channawi vient d’être nommé vice-président de la région Asie et Pacifique de Procter & Gamble. Il aura aussi les responsabilités opérationnelles des pays de l’Asie du Sud-Est (Singapour, Thaïlande, Malaisie et Vietnam). Channawi qui est le premier Marocain à être nommé à ce poste a aussi été le premier à diriger Afrique Nord-Ouest, à seulement 45 ans. Omar Channawi a, pour rappel, débuté sa carrière à P&G en 1993 et a occupé des postes dans plusieurs pays tels que la Suisse, l’Allemagne, le Vietnam… S.E.
    • Nomination à la Chambre britannique de commerce
    Abdallah Alaoui vient d’être nommé au poste de CEO-Project Manager à la Chambre de commerce britannique au Maroc afin de diriger le programme Overseas Business Networks Initiative (OBNI). Ce programme, qui vise à promouvoir les échanges avec 41 marchés prioritaires dont le Maroc, mettra en contact les entreprises britanniques et marocaines. Alaoui a à son actif 30 ans d’expérience dans le secteur bancaire au Maroc et sur le plan international. Il a créé et dirigé la structure de BMCE Bank à Londres de 1997 a 2014 après avoir été directeur marketing et communication ainsi que responsable régional pour la Société Générale Maroc. A.E.
    • Moyens de paiement: Le chèque, toujours aussi usité  
    Le chèque est incontestablement l’instrument de paiement le plus plébiscité. Les échanges davantage lors de ce premier trimestre. Il représente 45% du total des opérations réalisées. Il est suivi par les virements avec 37% des transactions. Les prélèvements arrivent en troisième position avec 11% des opérations. Les lettres de change enregistrent quant à eux 6% des transactions. A.Lo
    • Chèques en bois et LCN rejetés en baisse
    Le nombre de chèques en bois se réduit légèrement au cours du premier trimestre. Le taux de rejet poursuit son trend baissier pour s’établir à 2,66% (contre 2,79% à fin décembre 2014). Même constat pour les lettres de change commerciales négociables. La hausse observée l’année précédente a été amorti lors de ces trois derniers mois. Le taux de rejet des traites passe de 19,58% à fin décembre 2015 à 19,49% à fin mars 2015. L’insuffisance de provisions demeure le principal motif de rejet. A.Lo
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc