×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Les banques à la rescousse d’Alliances

    Par L'Economiste Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4505 Le 15/04/2015 | Partager
    Le groupe serait parvenu à rééchelonner une partie de sa dette
    Il aurait également trouvé un accord pour éviter des saisies de compte
    Le cours suspendu en Bourse

    C’est peut-être un plan de sauvetage qui se profile pour Alliances? Selon nos informations,

    Le comportement du titre du promoteur immobilier contribue pour beaucoup à la perte de vitesse du Masi depuis deux mois. Alliances affiche une contre-performance de 60,42% depuis le début de l’année et 76,56% sur un an

    le groupe immobilier aurait trouvé un accord avec deux de ses banques pour le rééchelonnement d’une partie de sa dette. L’arrangement avec les créanciers serait, d’après nos sources, à l’origine de la suspension du cours en Bourse mardi 14 avril. Contacté par L’Economiste, Mohamed Alami Lazraq, président du groupe, n’a pas confirmé ces informations mais assure que la situation est en train de se régler définitivement. Alliances doit toutefois dévoiler les termes de cet accord dans les trois jours. Cette solution va certainement réduire les tensions sur sa trésorerie. Les remboursements de la charge seraient moins importants. Cet accompagnement pourrait être conditionné à une redéfinition de la politique globale du groupe. Il faut dire que son endettement financier culmine à plus de 6 milliards de DH. Ce montant intègre la dette bancaire, le milliard de l’emprunt obligataire ainsi que d’autres sources de financement. La charge dépasse les capitaux propres consolidés qui s’élèvent à près de 4 milliards de DH.

    Le groupe immobilier Alliances, présidé par Mohamed Alami Lazraq, serait parvenu à un accord avec des banques pour un reprofilage de sa dette. La perte de près de 1 milliard de DH enregistrée en 2014 suite aux difficultés du pôle Construction a plongé l’opérateur dans la crise

    Pour éviter de nouvelles saisies de comptes (cf. L’Economiste du 8 avril 2015), le groupe aurait également réussi à décrocher une démarche à l’amiable auprès du tribunal pour apurer les arriérés de son pôle Construction. Les dettes fournisseurs du groupe se hissent à plus de 3,8 milliards de DH dont une part importante est liée aux filiales EMT. L’activité construction et dans une moindre mesure le segment haut standing sont la cause des difficultés du groupe. Alliances a enregistré une perte sèche avoisinant le milliard de DH.
    En plus d’une conjoncture défavorable dans les BTP, les filiales du pôle Construction ont subi des mouvements de grèves. Le business plan du «sauvetage» du pôle est en cours de finalisation. Il devra intégrer la recapitalisation des filiales dans cette activité. «La situation nette de EMT, EMT Bâtiment, EMT Routes et EMT Agrégats est devenue inférieure au quart du capital social du fait de la constatation de pertes importantes», remarquent les commissaires aux comptes dans leur rapport. Alliances espère assainir leur situation financière grâce à un redimensionnement de leur structure, à un repositionnement dans leur marché respectif et à la réduction des coûts opérationnels. Le groupe a déjà entamé la cure d’amaigrissement au niveau opérationnel avec un gigantesque plan social. Il a procédé à une réduction d’effectif de 5.200 personnes.
    F. Fa et M. A. B.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc