×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Noms de domaine
    Genious parie sur le .ma

    Par L'Economiste | Edition N°:4500 Le 08/04/2015 | Partager
    Une base clientèle de plus de 10.000 domaines
    Objectif: offensive sur l’Afrique et le Moyen-Orient

    Le Maroc compte actuellement plus de 56.000 noms de domaine avec l’extension .ma. S’y ajoutent les sites enregistrés avec des extensions internationales telles que les .com, .net ou encore .org. Un marché appelé à croître davantage dans les années à venir. L’entreprise Genious Communication fait partie des PME marocaines à avoir fait le pari des offres d’hébergement, d’achats de nom de domaine ou encore de sécurité. «Depuis le 1er jour, nous avons eu une croissance organique, sans jamais avoir eu recours à un organisme pour le financement de nos différents projets», explique Hamza Aboulfeth, fondateur de Genious Communication. Présent sur le marché national depuis 2003, la start-up dispose à ce jour d’une base installée de plus de 10.000 clients. «Nous avons investi l’ensemble de nos bénéfices dans nos produits et services comme notre accréditation par l’Icann obtenue en 2011 ou la mise en place d’une infrastructure Cloud 2012», précise le fondateur de Genious. Cette série d’investissements a permis à l’entreprise de mieux se positionner sur le marché de l’hébergement et noms de domaine. Selon le management, l’entreprise a engrangé un chiffre d’affaires de 8 millions de DH en 2014. «En 2015, nous tablons sur un chiffre d’affaires prévisionnel de plus de 10 millions de DH», pronostique le fondateur de Genious. Sur le registre des noms de domaine, l’ANRT a basculé depuis le 1er mars 2015 vers une nouvelle plateforme de gestion aux normes internationales. Le régulateur a mis en place un portail dédié au domaine .ma, doté d’une identité visuelle propre au registre national. Ce système centralisé a pour objectif de gérer toutes les opérations et informations relatives au nom de domaine .ma. Le portail contient aussi une fonction «Who is» qui permet de chercher la disponibilité d’un nom de domaine et les données relatives aux appellations disponibles ou pas. «La nouvelle norme nous permet d’automatiser toutes les actions comme l’enregistrement, le renouvellement et le transfert de domaines, grâce aux EPP. Ce qui fait que l’enregistrement d’un portail .ma se fait d’une façon instantanée, contre plus d’une semaine auparavant», soutient le fondateur de Genious. L’entreprise est actuellement en pleine phase d’internationalisation. Chaque pays dispose dorénavant d’un site dédié multi-langues (arabe, français et anglais) et multi-devises avec un dispositif de moyens de paiement adéquat (Paypal, carte de crédit et paiement via mobile). Aujourd’hui, la start-up gère en ligne les commandes de noms de domaine et d’hébergement en provenance de pays du Maghreb, Sénégal, Côte d’Ivoire, Nigéria, Kenya, Afrique du Sud… ou encore au Moyen-Orient (Qatar, Emirats Arabes Unis). «Sur ce volet, nous allons appliquer notre business model marocain sur le marché africain et du Moyen-Orient. Quant aux marchés matures comme l’Europe et l’Asie, nous allons nous positionner avec des services comme le CDN, le Cloud ou encore l’infogérance», annonce le dirigeant de Genious. En effet, en 2011 l’entreprise a été accréditée en tant que premier «Registrar» maghrébin par l’ICANN.

    Infogérance

    Genious Communications revendique des prestations comme l’infogérance, un espace de stockage épaulé de 3 serveurs dont 2 permettent la réplication en temps réel du front office. S’y ajoute une bande passante illimitée, permettant l’ouverture d’une page en moins d’une seconde. Une offre qui a séduit de nombreux donneurs d’ordre comme: Saham Groupe, Koutoubia, Tria, Centrale laitière, Holcim, Attijariwafa Bank…Man, Samsung ou encore Midas.

    A.At

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc