×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le Maroc vend sa stratégie logistique en France

Par L'Economiste | Edition N°:4499 Le 07/04/2015 | Partager
Présentation des atouts à la Semaine internationale de Paris
Position privilégiée du pays aux portes du marché européen
82% des terrains nécessaires ont déjà été identifiés

POUR la première fois, la grand-messe de la logistique à  Paris a reçu le Maroc, à travers l’AMDL (l’Agence marocaine de développement logistique). La Semaine internationale du Transport et de la Logistique (SITL), qui s’est achevée la semaine dernière, est le rendez-vous incontournable des professionnels internationaux du secteur. Sous le thème «Stratégie logistique marocaine: dynamique en marche», le Royaume est venu présenter ses atouts, ses réalisations et ses projets de développement en matière de logistique. Aux commandes, Younes Tazi, directeur général de l’AMDL, et sa dynamique équipe. L’objectif est de promouvoir la stratégie ainsi que les objectifs fixés notamment à l’horizon 2030. S’il ne dispose que d’une heure pour ce faire, qu’à cela ne tienne, la présentation sera pertinente, imagée, avec des croquis et des tableaux qui en disent plus que de longs discours.
Premier point, présentation des atouts logistiques du Maroc: position géographique et hub logistique naturel, notamment avec une position privilégiée aux portes du marché européen et un gateway idéal pour l’Afrique occidentale. Aujourd’hui, le Royaume se positionne au 16e rang mondial en termes de connectivité maritime (LSCI), et détient la meilleure connectivité aérienne en Afrique du Nord. Important également, le développement d’infrastructures de transport: 1.512 km d’autoroutes. Mais l’aspect le plus important, mis en exergue, est, sans doute, l’unanimité de l’importance accordée à ce secteur autant par les politiques que les acteurs économiques et les investisseurs. La particularité tient de ce portage commun entre les secteurs public et privé et également de la création d’instances dédiées telles que l’Observatoire marocain de la compétitivité logistique (OMCL) ou l’AMDL.
Tazi a ensuite présenté la stratégie qui comprend cinq axes majeurs: le développement du réseau national intégré des zones logistiques, la gouvernance et régulations adaptées du secteur, la formation aux métiers de la logistique, le développement de logisticiens intégrés performants et l’optimisation et massification des flux. Les premières zones logistiques livrées à Casablanca et à Tanger concernent la zone de Zenata (1 re phase) à Casablanca, développée par la SNTL, la zone de Mita (1re phase) à Casablanca, développée par l’ONCF, et enfin la zone Medhub à Tanger, développée par TMSA. Les parcs logistiques planifiés sur une superficie de 3.300 ha à l’horizon 2030 seront réalisés grâce à la mobilisation du foncier par le gouvernement: 82% des terrains nécessaires ont été identifiés. Plus de 1.000 ha sont déjà mobilisés pour les zones de Casablanca et près de 1.700 ha identifiés dans d’autres régions (Tanger, Agadir, Fès, Meknès, Marrakech, Rabat, Kénitra et Dakhla). Ce secteur présente un grand potentiel d’investissement, notamment en ce qui concerne la chaîne logistique du froid. En effet, le pays a un besoin croissant en capacité d’entreposage frigorifique et peu d’acteurs opèrent dans ce secteur ainsi que la logistique du e-commerce avec un potentiel et des perspectives de croissance importantes: 16 millions d’internautes marocains avec 1,2 milliard de DH d’e-commerce en 2014.

Sous le signe de l’innovation

LA 32e édition du SITL qui s’est déroulée à Paris avait pour thème: «L’innovation porteuse de valeur ajoutée». Pas moins de 24.000 professionnels ont répondu présent, 500 exposants, 80 pays représentés. Paris étant, en 2015, la capitale mondiale de la lutte contre les changements climatiques avec la tenue en décembre prochain de la COP21, le SITL fait de l’environnement et de la transition énergétique un enjeu majeur de cette édition. 

De notre correspondant à Paris

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    communicatio[email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc