×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4498 Le 06/04/2015 | Partager

    • Croissance PIB: JP Morgan s’inquiète du recul de l’activité touristique
    La banque d’affaires américaine, qui anticipe une hausse de 5% du PIB du Maroc en 2015, pourrait revoir à la baisse ses prévisions. Le principal motif d’inquiétude porte sur le recul de l’activité touristique. Les attaques de janvier à Paris et dernièrement celle du Bardo à Tunis pourraient avoir une incidence importante sur le secteur. Les arrivées en provenance de la France, principal marché émetteur, sont en recul de plus de 6% sur un an et les nuitées de 18%, relève JP Morgan. A fin février, les recettes de voyages affichaient une baisse de 8,2%, selon Bank Al-Maghrib. La contribution du tourisme (directe et indirecte) au PIB est évaluée à près de 19%. F.Fa  
    • Recul du déficit du compte courant
    A fin 2014, le déficit du compte des transactions courantes de la balance des paiements s’est établi à 52,2 milliards de DH contre 71,4 milliards une année auparavant, soit un recul de près de 27%. Ce résultat s’explique par l’allégement de 13,8% du déficit commercial des biens et services et l’amélioration de 8,5 milliards de DH de l’excédent du revenu secondaire (emprunts, dons, transferts des MRE). En revanche, le solde du compte du revenu primaire ( IDE et autres investissements) s’est creusé de 7,4 milliards de DH. A.G.
    • Renault Maroc table sur 55% d’intégration en 2016
    Lors d’une intervention sur les écosystèmes, Jacques Prost, PDG de Renault Maroc, annonce que l’objectif de son groupe est d’atteindre 55% en termes d’intégration industrielle locale en 2016. Pour rappel, le taux actuel ne dépasse pas les 40%.  A.At  
    • Nouvelle distinction pour Mehdi Qotbi
    Mehdi Qotbi vient d’être promu au grade de commandeur de la Légion d’honneur française. Une distinction attribuée au président de la Fondation nationale des musées pour ses œuvres et son engagement en tant qu’artiste plasticien. L’attribution du plus haut grade de la Légion d’honneur, par le président de la République française à Mehdi Qotbi, «constitue un signal fort adressé au Maroc». Cette décision a été publiée dans le Journal officiel datant d’hier dimanche. M.A.M.
    • Fédération des jeunes libéraux: Le Maroc gagne le droit de vote
    Le Maroc dispose désormais du droit de vote au sein de l’International federation of liberal youth. Une première pour les pays africains, suite à une décision de l’assemblée générale de cette fédération, tenue le week-end dernier à Vienne. Les responsables de l’Association jeunesse et avenir, proche du RNI, qui représente le Maroc au sein de cette organisation, ont mis l’accent sur leur action pour «couper la route à certaines manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale». Les membres de cette fédération internationale avaient fait l’objet de pressions pour adopter une résolution sur le Sahara, introduite par des pays scandinaves, et pour exclure l’association marocaine de cette organisation. M.A.M.
    • RAM: Perturbation des vols à cause du brouillard
    Les mauvaises conditions météorologiques ont perturbé la programmation des vols de la RAM la semaine dernière. La compagnie nationale a indiqué que la persistance du brouillard dense sur plusieurs villes, en particulier Casablanca, a rendu certains aéroports marocains inaccessibles pendant quelques périodes de la journée. Ce qui a chamboulé la programmation d’autres vols. La RAM a avancé qu’elle prend en charge les passagers concernés par ces perturbations et qu’elle assurera leur acheminement dans les plus brefs délais. M.A.M.
    • Assurance agricole: Abidjan sollicite l’expertise marocaine
    La coopération maroco-ivoirienne au niveau sectoriel commence à prendre forme. Une convention cadre dans le domaine agricole vient d’être signée entre les deux pays, en marge du salon d’agriculture organisé à Abidjan, en application de l’accord de coopération agricole, signé à Casablanca l’année dernière. Concrètement, le Maroc apportera son appui à l’Etat ivoirien en matière de mise en place d’un système d’assurance agricole. Le département d’Aziz Akhannouch apportera son soutien en matière de définition du rôle de l’Etat dans la mise en place et le développement de ce système, ainsi que de la gestion des partenariats avec les compagnies d’assurances. La Mamda assurera un appui technique et financier, notamment en termes de définition du système global de couverture des risques et d’identification des cultures et aléas climatiques à couvrir en priorité. M.A.M.
    • Soutien aux clusters: Appel à projets pour 2015
    Le ministère de l’Industrie vient de lancer un appel à projets pour l’identification des meilleurs clusters pour l’année 2015. Les projets sélectionnés devront bénéficier d’un appui financier public. Cela concerne les clusters relatifs aux secteurs industriel et technologique. Les porteurs de projets ont jusqu’au 29 mai pour déposer leurs dossiers, en conformité avec les cahiers des charges. M.A.M.
    • Tourisme: L’Italie appelle ses voyageurs à la vigilance
    Le ministère italien des Affaires étrangères vient de publier un appel à vigilance à l’adresse de ses ressortissants en visite touristique ou d’affaires au Maroc. L’autorité recommande une «prudence extrême» suite à «l’élévation du risque terroriste dans la région du Maghreb». Au Maroc, cette recommandation concerne particulièrement les villes de Rabat, Casablanca, Marrakech et Salé. Les régions du sud ainsi que du nord du Royaume font aussi partie des zones ciblées. Les autorités italiennes conseillent également aux voyageurs d’éviter les zones de rassemblement et de forte concentration d’étrangers occidentaux. S.F.
    • Agadir: Le club Valtur rouvre sous l’enseigne Marmara en mai
    Fermé depuis plusieurs mois déjà, le club Valtur d’Agadir rouvrira ses portes début mai sous une nouvelle enseigne: Marmara Jardins d’Agadir Club. L’établissement proposera 400 chambres rénovées aux derniers standings de l’hébergement touristique, ainsi qu’un espace de loisirs. Le groupe TUI-France, premier groupe touristique de l’Hexagone, et Atlas Voyage, un des géants marocains du voyage, sont partenaires à la relance de ce complexe. En octobre dernier, TUI-France annonçait un investissement de 15 millions d’euros au Maroc, dont 5 millions pour un hôtel Club à Agadir. S.F.
    • Casablanca dotée d’une charte régionale sociale
    Une charte sociale tripartite régionale du Grand Casablanca a été signée vendredi 3 avril par les bureaux régionaux des syndicats les plus représentatifs au niveau de la région, la CGEM et la wilaya du Grand Casablanca. Objectif: améliorer l’environnement des affaires au niveau de la région. Le but aussi est d’encourager le dialogue collectif, les initiatives sociales et écologiques au sein des entreprises, ainsi que  la médiation sociale. A.E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc