×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Actu/Tourisme: Les départements RH s’imposent

    Par L'Economiste | Edition N°:4459 Le 10/02/2015 | Partager
    La fonction de chef du personnel à remettre à jour
    Moussanada soutient l’entreprise touristique

    La fonction de chef du personnel est plus que jamais d’actualité notamment avec la recrudescence à Agadir, des tensions sociales au sein des hôtels. Et qui est due en grande partie à l’absence de la fonction RH qui pourrait atténuer les conflits et établir un dialogue avec les partenaires sociaux. La grève des employés à l’hôtel Palais des Roses qui perdure en est un exemple patent

    Les structures hôtelières devraient se mettre à l’ordre du jour et veiller à implémenter la fonction RH au sein des établissements. Une table ronde a été organisée à ce propos à Agadir autour du thème «Les ressources humaines en hôtellerie, réalités et perspectives ». Pour les professionnels, il faudrait petit à petit rompre avec le management traditionnel qui se base toujours sur la notion du chef du personnel, et dont la tâche se limite à une gestion administrative, accompagnée de sanctions, paie, et différents aspects techniques. Cette fonction est remise en question, notamment avec la recrudescence à Agadir, des tensions sociales au sein des hôtels. Elle est due en grande partie à l’absence de la fonction RH qui pourrait atténuer les conflits et établir un dialogue avec les partenaires sociaux. Il faut noter que certains cas dans le chef-lieu du Souss sont très inquiétants. La grève de certains employés à l’hôtel «Palais des Roses» par exemple perdure et ne présage rien de bon. D’un autre côté, les établissements hôteliers seront bientôt soumis à un nouveau système de classement. Celui-ci a placé la barre haut, selon les standards internationaux.
    La rencontre a été l‘occasion de présenter le nouveau contrat RH 2015/2020. Conscient de l’importance des enjeux RH pour faire aboutir la vision 2020, le Ministère du Tourisme a mis en place une stratégie RH qui devrait être déclinée à tous les territoires touristiques. «Ce contrat RH signé avec les partenaires concernés a pris en considération toutes les variantes et les paramètres qui influent sur l’épanouissement des ressources humaines", explique Abdelaziz Fettouak, Directeur de la Délégation régionale de tourisme d’Agadir. « Le programme Moussanada, d’un montant 420 millions DH, a d’ailleurs prévu le financement de plusieurs actions de mise à niveau de l’entreprise hôtelière et touristique, dont les actions RH et la durabilité», a-t-il ajouté.
    Le nouveau contrat RH prend ainsi en compte, l’attractivité du secteur, le choix des modules et la qualité de la formation dispensée. De même que la motivation et l’implication des professionnels dans le processus de sélection et d’insertion des stagiaires. En fait, les professionnels sont appelés à être des partenaires privilégiés pour la concrétisation du contrat RH. Les professionnels du tourisme se sont mis d’accord pour la création d’une commission locale mixte qui élaborera un plan de sensibilisation RH. Celle-ci prendra contact avec les responsables hôteliers pour les accompagner afin qu’ils instaurent les départements RH. De même, un séminaire sur la fonction RH et la programmation de session de formation est prévu. Bien sûr, après inventaire des besoins pour combler les insuffisances en formation hôtelière. Entre autres, savoir-vivre, comportement à adopter, renforcement en langues, nouveaux métiers… Un plan de formation spécifique sera donc élaboré pour combler les déficits constatés. Enfin, la dernière recommandation a porté sur les moyens à mettre en place pour valoriser la fonction hôtelière. Avec un plan de communication qui mettrait en avant l'attractivité du secteur afin que les futurs lauréats des écoles hôtelières investissent le domaine du tourisme par conviction et non par défaut.
    Pour rappel, la rencontre autour de la fonction RH en hôtellerie est une initiative de la délégation régionale du Tourisme en partenariat avec l’Association de l’industrie hôtelière (AIH) d’Agadir. La participation des représentants des départements RH de l’hôtellerie, les opérateurs de formation privés et publics dont l’Anapec, l’Ofppt en plus des représentants de différents organismes bancaires a permis d’enrichir le débat.
    Fatiha NAKHLI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc