×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4459 Le 10/02/2015 | Partager

    • Retrouvailles franco-marocaines
    C’est pour sceller la réconciliation entre Paris et Rabat que le président français François Hollande a reçu, hier 9 février, SM le Roi Mohammed VI. Cette visite intervient au lendemain de la reprise de la coopération judiciaire entre les deux pays. Face aux défis sécuritaires et la lutte contre le terrorisme, le Maroc se veut l’allié principal de Paris. La France est le principal partenaire économique du Maroc où elle investit près d’un milliard d’euros tous les ans. Au moins 600 entreprises françaises ou à capitaux français sont présentes au Maroc. F.Z.T.

    • CFC Authority membre d’un cluster pour l’Afrique
    Casablanca Finance City Authority est partie prenante dans le tout nouveau cluster financier franco-africain. Constitué autour de Paris Europlace, ce cluster a pour objet le développement d’une épargne longue destinée à financer l’économie et des canaux de financements de marché pour les entreprises, ainsi que la mise en place de programmes de formation et de recherche en finance. M.A.B.

    • Bourse: Anticipations positives pour CDMC
    Un vent d’optimisme souffle sur la Bourse de Casablanca. Pour Crédit du Maroc Capital, «le marché boursier devrait s’orienter positivement durant le mois de février 2015». La place devrait, en effet, anticiper plusieurs points favorables. Il y a, d’abord, «l’amélioration attendue de la masse bénéficiaire des sociétés cotées au titre des résultats annuels 2014». Ensuite, les opérations d’introduction annoncées de Total et Marsa Maroc (cf. L’Economiste du 5 février 2015), «en vue d’injecter du papier frais susceptible de ranimer à nouveau la Bourse». M.A.B. 

    • Bourse: +4% des bénéfices prévus pour 2014
    Justement, les prévisions de croissance des résultats annuels des sociétés cotées sont positives. Pour CFG Group, les estimations de la croissance de la masse bénéficiaire sont de 4%. «Cette accélération est principalement attribuable à une poursuite du redressement de la conjoncture macroéconomique, comme l’illustre le taux de croissance de la valeur ajoutée non-agricole sur le T3-2014 ainsi qu’à l’impact positif sur les marges des entreprises de la baisse significative du cours du pétrole enregistrée sur les derniers mois de 2014», soulignent les analystes de CFG. M.A.B.

    • Projet éolien de 850 MW: Les résultats pour les prochaines semaines 
    Les résultats de l’appel d’offres du projet éolien intégré de 850 MW lancé par l’ONEE seront connus au plus tard fin février, début du mois de mars. En jeu, un investissement global de près de 11,5 milliards de DH et l’obligation de créer une filière industrielle spécialisée dans l’éolien. Le taux d’intégration attendu tournerait autour de 50%. Cet appel d’offres compte deux phases, technique et commerciale. Et c’est la phase technique qui prend généralement du temps. Selon nos informations, une dernière rencontre de clarification avec les groupements qui concourent à cet appel d’offres est prévue cette semaine avant la tenue de la commission. K.M.

    • Communications mobiles: Les prix chutent de 22%
    La baisse des prix des communications mobiles continue. En 2014, le  tarif moyen des opérateurs a reculé de 22%, pour se situer à 0,32DH H.T/minute, contre 0,41 DH H.T/minute un an plus tôt. Les factures d’Internet aussi ont été moins salées, avec un repli de 36% (-14% pour la 3G et -5% pour l’ADSL).  A.Na

    • Nouveau projet pour Tasweek à Agadir
    Tasweek lance un nouveau projet immobilier à usage mixte pour un investissement de 55 millions de dollars (près de 525 millions de DH). Il s’agira d’un programme qui devrait disposer d’installations en matière de santé, d’habitation et de commerces dans la ville d’Agadir. L’opérateur émirati a, pour rappel, réalisé l’hôpital privé de 160 lits dans le cadre du développement de Marrakech Healthcare City. M.A.B.

    • Intelligence économique: L’EGE va lancer un club Maroc
    L’Ecole de guerre économique (EGE) française doit lancer fin février un «club Maroc» à Casablanca. Visiblement intéressé par le marché marocain de l’intelligence économique, l’établissement dirigé par Christian Harbulot compte, à cet effet, s’appuyer sur le réseau de ses anciens élèves au niveau local. Créée vers la fin des années 90, suite aux recommandations du fameux rapport Henri Martre (à l’époque commissaire général au Plan), en profitant notamment du parrainage de DCI, une entreprise parapublique proche du ministère français de la Défense, l’EGE s’est depuis forgée un nom dans différentes facettes de l’IE: veille, Communication d’influence... M.B.

    • Un CA de 1,2 milliard de DH pour RCI Finance Maroc
    RCI Finance Maroc garde son positionnement de 1re financière de marque auprès des réseaux Renault et Dacia en 2014. Elle a réussi à traiter plus de 13.400 nouveaux dossiers de financement pour un chiffre d’affaires annuel de 1,2 milliard de DH. RCI finance ainsi plus de 30% des ventes opérées par les réseaux des marques du groupe Renault. Dans ces conditions, la société revendique la première place du financement automobile dans le Royaume. M.A.B.

    • Cipla renforce sa position au Maroc
    La relation entre Cipla, la société marocaine de coopération pharmaceutique (Cooper Pharma) et l’Institut pharmaceutique (PHI) prend une nouvelle dimension. La société pharmaceutique internationale vient de conclure un accord de joint-venture avec ses deux partenaires au Maroc. Conformément au partenariat, Cipla détiendra 60% des parts de la joint-venture, le reste sera réparti entre Cooper Pharma et PHI. L’accord permettra ainsi à Cipla d’asseoir sa présence sur le marché pharmaceutique marocain tout en misant sur le réseau de distribution de ses partenaires. A.Lo

    • Contrôle des finances des ONG: Le Parlement met sa main à la pâte
    La Commission de contrôle des finances publiques de la Chambre des représentants a tenu une réunion, hier, pour se pencher sur la question épineuse du financement des associations. Cette réunion a été consacrée à l’examen des formes de subvention intérieure des ONG. Elle tombe à point nommé, surtout après la polémique suscitée dernièrement autour des aides étrangères fournies aux associations. M.A.M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc