×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Rétrospective 2014

Balance courante : Un point de PIB en 2015

Par L'Economiste | Edition N°:4432 Le 31/12/2014 | Partager

La situation des échanges extérieurs devrait s’améliorer en 2015. Ceci en lien avec la progression des exportations des biens et services à un rythme supérieur à celui des importations. Cette évolution devrait se traduire par une contribution positive des échanges extérieurs à la croissance économique qui serait de l’ordre de 0,9 point en 2015 et de 0,7 point en 2014.
Il n’empêche que le déficit structurel de la balance des paiements enclenché depuis 2010 tarde à se résorber. Toutefois, le dynamisme soutenu  de certains secteurs  comme l’industrie automobile et l’aéronautique à l’export ainsi que la reprise du marché des phosphates et dérivés, devraient contenir ce déficit. Sans oublier les rapatriements des avoirs extérieurs. Le tout, dans un contexte de consolidation de la demande extérieure adressée au Maroc. Sans oublier l’effet des mesures de restriction des importations (normes et protection commerciale) et de la politique de développement de l’offre exportable. Dans ces conditions, les réserves internationales nettes devraient s’établir à 5 mois et 10 jours d’importation.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc