×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Fonds d’investissement
Endeavor: Premières opérations enclenchées

Par L'Economiste | Edition N°:4414 Le 05/12/2014 | Partager
Kilimanjaro et M2T intègrent le réseau Endeavor Morocco
«Endeavor Catalyst» pour investir dans le business

D’ici 2020, la plateforme Endeavor compte intégrer 50 PME matures au Maroc. Pour Amine Hazzaz, DG d’Endeavor, 19.000 emplois devraient être créés et 1,25 milliard de dollars de chiffre d’affaires réalisé

Endeavor Morocco tisse tranquillement son réseau. Lancé au Maroc il y a un peu plus d’une année, ce programme de soutien aux entreprises à fort potentiel accompagne ses premiers business. Deux sociétés, Kilimanjaro et M2T, viennent d’être sélectionnées pour  accéder aux services du réseau. La première entreprise opère dans les énergies vertes en collectant et transformant les huiles alimentaires pour la production de biocarburants. Quant à M2T, elle offre des plateformes de services financiers et para-financiers, qui servent plus de 2 millions de consommateurs par an pour 1.700 points de vente. Ces services vont du mentoring à l’aide à l’accès aux financements et conseils de partenaires internationaux d’Endeavor (Ernst & Young, Bain & Co, etc.). Sur le volet accès au financement, la plateforme dispose déjà d’un fonds d’investissement, «Endeavor Catalyst»,  qui contribue à la concrétisation des projets de développement de ces entrepreneurs à potentiel, avec un plafond de financement fixé à 2 millions de dollars. «La finalité est de mettre ces entreprises à forte croissance dans le radar des plus influents fonds d’investissement au niveau mondial», explique Amine Hazzaz, directeur général d’Endeavor Morocco. Le réseau est en effet en partenariat avec plus d’une centaine d’autres fonds d’investissement internationaux. «Accéder aux services d’Endeavor ouvre ainsi la porte à toutes ces possibilités de financement», poursuit le responsable. Kilimanjaro et M2T, en l’occurrence, sont sur d’importantes ambitions de levées de fonds pour financer leur croissance. Si la première société mise son avenir dans le développement d’une filière industrielle locale de production de biodiesel de deuxième génération, la seconde compte porter ses activités sur les marchés subsahariens et se positionner en exportatrice de services financiers. Deux autres entreprises du secteur de l’artisanat de luxe et de l’aménagement d’espaces professionnels seraient aussi dans le processus de sélection.
Endeavor Morocco vise, à l’horizon 2020, la sélection d’une cinquantaine d’entreprises avec des chiffres d’affaires allant de 5 à 150 millions de dirhams. Ces business devraient générer, à terme, un total de 19.000 emplois et 1,25 milliard de dollars de chiffre d’affaires additionnel. «L’accompagnement et le soutien fournis à ces entreprises cherchent à leur permettre de multiplier leurs revenus jusqu’à atteindre les 500 millions à 1 milliard de DH de chiffre d’affaires annuel», tient à préciser le DG d’Endeavor Morocco. Le conseil d’administration de ce programme est constitué de plusieurs grands groupes dont  Saham, OCP, Alliances, Blue Mango Capital, Citi Foundation, Jlec, MFB, Palmeraie Holding...
Safall FALL

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    a[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc