×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:4220 Le 25/02/2014 | Partager

    • L’UE fait les yeux doux à Alger!
    Dix-neuf nouveaux projets de jumelage institutionnel entre l’UE et l’Algérie seront lancés en 2014, selon Abdelaziz Guenda, le directeur national du programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association. Ces projets sont dotés d’une enveloppe globale de 29 millions d’euros. La délégation de l’Union européenne en Algérie a organisé le 24 février une journée dédiée au partenariat euro-algérien sous le thème «Avançons ensemble».  Le discours de Michael Köhler, directeur pour le Voisinage à la direction générale du développement et de la coopération de la Commission européenne, va porter sur le partenariat présent et futur de l’UE avec son Voisinage.

    • Là où les réformes sont en marche!
    La plupart des gouvernements ont continué à adopter des réformes, malgré les difficultés liées à l’atonie de la croissance, selon la dernière édition d’«Objectif croissance» publiée le 21 février dernier par l’OCDE. C’est dans les pays du sud de la zone euro (Grèce, Italie, Portugal, Espagne…) que les réformes ont été les plus intenses. Des mesures ont été prises pour réformer le marché du travail et lever les obstacles à la création d’emplois et à la mobilité. C’est l’Irlande qui a accompli le plus de progrès en matière de réforme du régime des faillites et de création d’un climat des affaires plus concurrentiel.
    En ce qui concerne les économies émergentes,  le Mexique se distingue pour avoir adopté et déjà commencé à mettre en œuvre des réformes de large portée qui concernent la politique de la concurrence, l’éducation, l’énergie, les services financiers et les télécommunications, selon l’étude de l’OCDE. Au Japon, en Corée ou encore en Allemagne, favoriser l’insertion des femmes sur le marché du travail et veiller à ce qu’elles y soient totalement intégrées reste un enjeu de poids.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc