×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Fès: Grand-messe sur le développement durable

Par L'Economiste | Edition N°:4169 Le 11/12/2013 | Partager
Experts, opérateurs et universitaires y participeront le 12 décembre
Objectif: créer une vigilance collective

LE développement durable fera l’actualité cette semaine à la faculté de médecine et de pharmacie de Fès. En effet, le prestigieux établissement accueille le 12 décembre nombre d’experts pour débattre du rôle de «l’université dans le développement durable». Organisée conjointement par «le Groupe de réflexion sur le développement durable» (GRDD) et la faculté de médecine, cette rencontre réunira des universitaires, des décideurs et des opérateurs économiques et politiques autour des enjeux de l’interaction université/environnement socio-économique pour le renforcement du développement durable dans notre pays. Parmi les thématiques retenues pour cette réflexion figurent la «recherche scientifique et développement durable», «l’environnement et les droits de l’homme, quels rapports et quelles articulations?», et «médecine et développement durable, dans le cas du Maroc». Pour ses organisateurs, la conférence de Fès s’articule sur les principes simples du développement durable, faciles à comprendre, mais difficiles à mettre en œuvre, en l’absence d’une conviction individuelle et d’une vigilance collective. «Voilà pourquoi le système de l’éducation-formation peut jouer un rôle primordial pour la préparation des générations futures dans ce sens, mais pas seulement…», est-il indiqué.
En fait, les secteurs de l’information, de la culture, des affaires religieuses, les ONG, les partis politiques, doivent tous participer au travail de sensibilisation à l’importance du développement durable. C’est donc un compromis entre le développement économique, la préservation de l’environnement et l’équité sociale. Cet équilibre entre les trois composantes du développement durable est difficile à maintenir, mais c’est le prix à payer pour une garantie de développement et d’une meilleure qualité de vie pour nos petits enfants et pour leurs petits enfants, après eux. A cet effet, la conférence de jeudi prochain tentera de montrer la relation entre l’université et le développement durable. Les intervenants y sont appelés, à juste titre, à donner l’état des lieux et quelques voies d’amélioration. Ils devront présenter les aspects de cette thématique et le rôle que joue, ou que devrait jouer, l’université pour, notamment, sensibiliser à l’importance du développement durable pour notre société.

Intervenants

Parmi les intervenants invités à la conférence sur le développement durable figurent My Ahmed Iraqi, ancien ministre de l’Environnement auquel un hommage sera rendu, Najib Zerouali, ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Mahjoub El Hiba, délégué interministériel aux Droits de l’Homme, et Omar Sobhi, président de l’université SMBA. Le panel des participants comprend aussi Thami Agbi, président de la Chambre agricole de Fès-Boulemane, Hamid Boukir, directeur du CRI-Fès, Ahmed Ammor, responsable de Fès-Shore, et  Farid Zerrouq, président du GRDD.

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc