×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4166 Le 06/12/2013 | Partager

    • E-commerce: Le paiement en ligne culmine à 1,3 milliard de DH
    Le paiement en ligne poursuit sa croissance exponentielle. Au terme des 11 mois déjà écoulés, plus de 1,76 million opérations de paiement par cartes bancaires (marocaines et étrangères) on été enregistrées, soit un bond de 61,5% par rapport à la même période de 2012. Le montant global drainé par ces transactions en ligne dépasse 1,2 milliard de DH enregistrant une importante hausse (80%). M.A.B.
    • Le Paiement par carte maintient une croissance à deux chiffres
    L’engouement pour le paiement par carte se maintient. Les commerçants et sites marchands adhérents au Centre monétique interbancaire (CMI) ont, d’ailleurs, réalisé 21,6 millions d’opérations sur la période de janvier à novembre 2013, en hausse de 20%. Le montant totalisé par ces opérations atteint 16,7 milliards de DH. Un montant en progression de 15,7% par rapport à la même période de 2012. M.A.B.
    • La Bourse de Casablanca s’allie avec son homologue de Côte d’Ivoire
    La Bourse de Casablanca renforce ses partenariats internationaux. Elle vient, d’ailleurs, de signer une convention de partenariat avec la Bourse régionale des valeurs mobilières de Côte d’Ivoire. Les deux places veulent ainsi renforcer leur coopération à travers l’échange d’informations et d’expériences, la formation et l’assistance technique, la promotion des deux marchés ainsi que le développement des doubles cotations. M.A.B.  

    • Novartis Maghreb quitte Casablanca pour Tunis
    Novartis a décidé de transférer son siège Maghreb à Tunis.  En conséquence, les salariés du siège de Casablanca, une quinzaine, ont été licenciés. En revanche, les 70 salariés de Novartis Maroc garderont leurs postes pour l’heure. Rappelons que Novartis a inauguré fin 2011 son siège à Sidi Maârouf, considéré comme hub régional. Auparavant, le groupe avait cédé en 2010 son unité industrielle à Sothema avec laquelle il a conclu un accord de sous-traitance. La crise a donc eu raison des ambitions du laboratoire suisse. En effet, l’industrie pharmaceutique va boucler l’année 2013 avec une baisse des ventes de l’ordre de 30%. A. E.

    • Loi de Finances 2014: L’USFP n’en démord pas
    L’appel de Driss Lachgar, SG du parti socialiste (USFP), à l’endroit des parlementaires de l’opposition à la Chambre des conseillers, à voter contre ce projet de loi «si le gouvernement ne prend pas compte des amendements déposés par l’opposition» est à prendre très au sérieux. Des membres du bureau se réunissent ce samedi 7 décembre au siège du parti à Rabat pour en débattre. B.T.

    • Mezouar dévoile sa diplomatie économique à la CGEM
    Le Conseil national de l’entreprise de la CGEM recevra, jeudi 18 décembre, Salah Eddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères. Le ministre  présentera la vision gouvernementale de la diplomatie économique. Le conseil examinera les résultats des études sur la compétitivité de l’entreprise et le partenariat grandes entreprises et PME. H.E.
    • Benkirane en France
    Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane s’est rendu, jeudi 5 décembre en France pour représenter SM le Roi Mohammed VI aux travaux du Sommet de l’Elysée sur la paix et la sécurité en Afrique. Ce dernier se tient les 6 et 7 décembre à Paris. F.Z.T.

    • Forum parlementaire maroco-français
    Le Parlement abrite, ce vendredi, les travaux du premier Forum parlementaire maroco-français. Les débats seront axés sur plusieurs thématiques dont «la démocratie et la sécurité dans la région euro-méditerranéene», «les relations économiques bilatérales» et «le dialogue et la coopération parlementaires». F.Z.T.

    • Un débat sur la compensation à Rabat
    La sous-commission économique de la Commission administrative de l’USFP organise samedi 7 décembre en début d’après-midi à Rabat, une conférence au sommet sur la politique de compensation. Les organisateurs attendent sortir de ce rendez-vous avec plusieurs recommandations. A.S.
    • Amnesty se mobilise pour des victimes de la répression
    Amnesty International se mobilise en faveur des victimes d’atteintes aux droits humains. Une campagne spéciale est prévue du 6 au 17 décembre dans plus de 80 pays. L’ONG des droits de l’Homme ne fait pas dans la dentelle. Les personnes qui se mobiliseront «nommeront et couvriront de honte les gouvernements coupables et leur adresseront des appels spécifiques en soutien aux victimes de la répression», est-il indiqué. Près de 2 millions de lettres, fax, courriels, tweets, et SMS seront envoyés. L’antenne marocaine de cette ONG focalisera sa participation sur 6 cas, notamment en Palestine, au Bahrein, en Tunisie, en Russie, au Mexique et en Turquie. M.A.M.

    • Collectivités locales: Encore une grève
    Le bureau national de l’Organisation démocratique des collectivités locales (ODT) a décidé de mener une grève générale les 11 et 12 décembre. Objectif: protester contre «la détérioration des conditions des fonctionnaires des collectivités locales». F. Z. T.

    • ONDA: Des zones free shop à l’arrivée!
    Il était tant, l’ONDA vient de lancer hier, pour la première fois, des espaces free shop à l’arrivée, dans les aéroports de Casablanca, Agadir et Marrakech. Les autres aéroports suivront, mais aucune date n’a été fixée pour le moment. A.Na. 
    • Et de deux pour la Marocaine des jeux en Afrique
    Le modèle de la Marocaine des jeux et des sports (MDJS) fait des émules sur le continent. Après le Sénégal, c’est autour de la Loterie ivoirienne (Lonaci) de s’inspirer du modèle de la MJDS pour développer son offre. Son DG, Younes El Mechrafi, est depuis quelques jours dans la capitale ivoirienne, Abidjan, où il a signé un partenariat d’assistance technique avec son homologue, Issiaka Fofana, DG de la Lonaci pour mettre en place les paris Sportifs, une des offres phares de la MDJS. B.T. 

    • Pas de rupture d’Albumine
    Le ministère de la Santé précise qu’il n’y a pas de rupture d’Albumine (protéine extraite du plasma sanguin et utilisée dans certaines maladies) et que le stock de sécurité permet de répondre aux besoins des malades. Pour pallier tout retard de livraison, le département de la Santé prévoit  l’acquisition d’une nouvelle dotation supplémentaire d’Albumine et l’octroi d’autorisation de mise sur le marché d’une nouvelle forme d’Albumine. D’ici janvier 2014, l’approvisionnement normal en Albumine sera rétabli. F.Z.T.

    • France-Afrique: Bocquet invité d’Atlantic radio
    L’ancien chef des Services économiques de l’ambassade de France à Rabat, Dominique Bocquet, est l’invité de Charlotte Simonart  sur Atlantic radio ce vendredi matin, 6 décembre, à l’occasion du Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique (6 et 7 décembre). L’actuel contrôleur général au ministère français de l’Economie et des Finances revient sur les nouvelles règles de jeu des relations France-Afrique.  Pour Bocquet, «il faut donner à ces relations l’impulsion à la hauteur des atteintes». Interview (re)écoutable sur le www.atalnticradio.ma. B.T.

    • 73%, la contribution des salariés à l’IR!
    Le nombre des personnes physiques imposables à l’IR s’élève à 401.769 dont 301.326 contribuables relèvent du régime du forfait, soit 75 % de l’effectif global précité. La contribution fiscale des forfaitaires dans la recette totale de l’IR est de l’ordre de 2 %. Ce qui représente un pourcentage nettement faible par rapport à la contribution des salariés qui, elle, atteint 73 % du rendement global de l’IR. B.T.

    • Consulat algérien: L’agresseur condamné
    Deux mois de prison avec sursis et une amende de 250 DH. Tel est le jugement prononcé, le 5 décembre, par le tribunal de Casablanca, contre un jeune Marocain ayant escaladé le mur du consulat algérien de Casablanca pour arracher le drapeau national. L’accusé a été reconnu coupable «d’atteinte à une propriété privée».  Pour sa défense, le membre du groupe des «jeunesses royalistes» a expliqué avoir agi par patriotisme pour «défendre l’intégrité territoriale marocaine». S. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc