×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Logistique
Bansard se déploie au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:4134 Le 15/10/2013 | Partager
Un chiffre d’affaires prévisionnel de 300 millions de DH dans 3 ans
Le groupe ambitionne de faire du Maroc un hub africain

DU renfort dans le secteur de la logistique au Maroc avec l’installation d’un nouvel opérateur. Il s’agit du groupe français Bansard International. Fort d’une expérience de plusieurs années au Maroc à travers des partenaires, le groupe entend capitaliser sur cette proximité et faire jouer la carte de la rapidité des délais. «Les investissements que nous avons réalisés au Maroc accompagnent nos ambitions de développement dans un pays dynamique et en parfaite adéquation avec l’évolution de la structure des flux de nos clients», annonce Simon Pinto, président de Bansard, lors du lancement officiel des activités du groupe. Le président se montre encore plus ambitieux. «Nous souhaitons que le Maroc devienne notre direction régionale d’Afrique et ainsi le point d’entrée pour le développement de nos flux sur le continent», annonce le président du groupe présent en Tunisie et en Algérie.
Pour démarrer l’exploitation effective, Bansard Maroc a été créée en mars 2013.  Lionel Gruget, le directeur régional Maroc, se fixe des objectifs pertinents: maîtriser le portefeuille d’affaires et déployer le multi-métier afin de développer les échanges aussi bien entre l’Europe et le Maroc qu’entre l’Asie et le Maroc. «L’entreprise a pour vocation d’accompagner ses clients dans la délocalisation en termes de fabrication au Maroc ainsi que les opérateurs locaux en quête d’un service logistique basé sur un système informatique pour  un pilotage pertinent de la supply chain», explique le management.
Les parts de marché liées à la sous-traitance internationale, au sourcing Asie et aux biens de consommation du Maroc sont les principaux axes de développement déclinés. A travers cette offensive, le groupe vise des secteurs stratégiques tels que les télécoms, le textile, l’automobile, les technologies pointues, la mécanique de précision ou encore l’aéronautique. Et ce, à travers une offre de transport aérien, maritime et routier qui sera assurée hebdomadairement avec l’Europe et particulièrement au départ et à destination de la France.
Avec un investissement de 4 millions d’euros (soit près de 45 millions de DH) en matière d’équipements, Bansard Maroc table sur un chiffre d’affaires de 30 millions de DH pour la première année d’exercice. Le but étant de le porter à 200 millions de DH dans les 3 années à venir. En quelques mois, l’entreprise s’est dotée d’une flotte de 40 remorques Méga, d’un entrepôt de  2.000 m² basé sur le parc Atlantic Logistic Aïn Sebaâ ainsi qu’un second bureau basé à Tanger et une équipe à Fès. En matière de recrutement, la filiale marocaine démarre avec une équipe de 20 personnes et prévoit le recrutement d’une soixantaine de salariés d’ici l’année prochaine.
Pour sa part, Bansard International dispose d’un réseau implémenté en Espagne, France, Belgique, Angleterre, Chine, Inde… Le groupe réalise un chiffre d’affaires global de 142 millions d’euros avec pas moins de 312 collaborateurs. L’aérien se hisse en tête des activités les plus rentables avec 52% des parts, suivi par le maritime avec 26%.

 

Imane NAJI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc