×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Economie Internationale

OCDE: Le soutien à l’agriculture revient

Par L'Economiste | Edition N°:4116 Le 19/09/2013 | Partager
L’aide aux producteurs est remontée à 17% en 2012
Les émergents s’appuient sur les mesures de soutien des prix du marché

Le soutien public à l’agriculture dans les principales puissances agricoles a augmenté en 2012, interrompant la longue érosion qui l’avait conduit en 2011 à son niveau le plus bas, selon un rapport annuel de l'OCDE publié le 18 septembre

Après des années de vaches maigres, le soutien public à l’agriculture dans les principales puissances agricoles rebondit. Il a augmenté en 2012 après des niveaux bas en 2011 (cf, notre édition N° 3871 du 20/09/2012). D’après la nouvelle publication de l’OCDE «Politiques agricoles: suivi et évaluation 2013», le soutien public aux producteurs s’est établi, en moyenne, à un sixième des recettes agricoles brutes dans les 47 pays étudiés. L’estimation du soutien aux producteurs est ainsi remontée à 17% des recettes agricoles brutes en 2012, contre 15% en 2011.
Le rapport fait référence à des divergences. «Le soutien directement lié à la production est en recul de manière générale. Mais les aides qui faussent la production et les échanges représentent encore environ la moitié du total», selon l’Organisation de coopération et de développement économiques. «Si le soutien est de plus en plus découplé de la production dans les pays membres de l’OCDE, les marchés émergents s’appuient davantage sur la protection aux frontières et les mesures de soutien des prix du marché qui taxent les consommateurs», selon ses experts.
L’OCDE a préconisé dans ses recommandations de mettre l’accent sur la politique de l’innovation qui reste déterminante pour améliorer la productivité agricole. C’est aussi l’un des piliers du plan Maroc Vert. «Etant donné que les marchés mondiaux des produits agricoles et alimentaires sont robustes et que les prix des produits de base devraient continuer d’augmenter, il est temps que les pouvoirs publics s’engagent de façon crédible à réformer largement le soutien à l’agriculture», a estimé Ken Ash, directeur des échanges et de l’agriculture à l’OCDE.
Dans l’édition 2013, le rapport décrit la politique agricole de 47 pays qui représentent près de 80% de la production agricole mondiale, dont plusieurs économies émergentes. Jouant un rôle important dans le domaine de l’agriculture, elles ont continué d’accroître leur soutien. Il s’est hissé à 17% en Chine, à 21% en Indonésie et à 15% au Kazakhstan. D’autres l’ont maintenu à un bas niveau, comme le Brésil (5%) et l’Afrique du Sud (3%).
Dans la zone de l’OCDE, le soutien aux producteurs s’est établi à 258.6 milliards de dollars en 2012, soit 19% des recettes agricoles contre 18% en 2011. Le rapport souligne les écarts sensibles que dissimulent ces chiffres. Ainsi, les pays où le soutien est le plus élevé enregistrent une hausse (Japon: 56%, Corée, 54%, Norvège: 63% et Suisse: 57%), certains où il est relativement bas connaissent une baisse (Israël: 11%, Mexique: 12% et Etats‑Unis: 7%) et d’autres le voient stagner à un niveau modeste (Australie: 3 %, Chili: 3% et Nouvelle‑Zélande: 1%).
Crise oblige, la tendance dans l’UE est conforme à celle de l’ensemble de l’OCDE. Le soutien à l’agriculture y est passé de 18% des recettes agricoles à 19%. L’accord de juin 2013 sur la politique agricole commune de l’UE pour la période 2014-20 n’entraîne pas de rupture majeure dans l’orientation ou l’ampleur actuelles du soutien dans les 28 Etats membres.
Fatim-Zahra TOHRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc