×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Fès: Plus de 85.000 étudiants à l’université

Par L'Economiste | Edition N°:4106 Le 05/09/2013 | Partager
La capacité d’accueil est estimée à 50.000 places physiques
Forte demande pour les formations professionnalisantes

LES préparatifs pour la rentrée 2013-2014 vont bon train à l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès (USMBAF). La première université du Royaume, en termes de nombre d’étudiants, devrait accueillir plus de 85.000 inscrits, dont 35.000 nouvelles inscriptions. Lesquels seront encadrés par 1.300 professeurs et 800 fonctionnaires.
En effet, l’USMBAF compte 12 établissements universitaires situés aux sites Dhar El Mehraz et Saïss en plus de la faculté polydisciplinaire de Taza et de l’Institut national des plantes médicinales et aromatiques de Taounate. Elle propose une formation dans diverses disciplines et spécialités. Parmi celles-ci, les sciences et techniques, les sciences de l’ingénierie, le commerce et gestion, la médecine et pharmacie, les sciences juridiques, économiques et sociales, ainsi que les lettres et les sciences humaines. C’est ce qui explique d’ailleurs l’engouement pour les différents centres universitaires des régions de Fès-Boulemane et Taza-Taounate-El Hoceima. Ces établissements sont dotés d’une offre pédagogique très complète, comprenant plus de 210 filières de formation dont plus de 50% sont professionnalisantes.
Autre particularité, l’Université de Fès accorde une place de choix à la recherche scientifique. En témoignent les 400 publications scientifiques indexées comptabilisées rien qu’en 2013. L’université compte également plus de 80 laboratoires de recherche couvrant les trois champs disciplinaires (sciences et technologie, lettres et sciences humaines, ainsi que droit, économie et gestion). Les plus actifs sont ceux relatifs aux pôles patrimoine et culture, environnement, gestion de l’eau et développement durable, technologies de l’information et de communication, plantes médicinales et aromatiques, biotechnologie ou encore la valorisation des substances naturelles. Certains laboratoires sont accrédités jusqu’à 2017, ce qui signifie que leurs responsables reçoivent des fonds de soutien systématiquement au début de chaque exercice.
En tout cas, si l’USMBAF représente aujourd’hui un véritable pôle de compétences, c’est grâce à son programme d’urgence dont la réalisation a nécessité près de 400 millions de DH. Destiné à la réalisation d’infrastructures, le développement de la qualité de l’enseignement, la recherche scientifique et l’intégration effective des lauréats de l’université dans le monde professionnel, ce budget a notamment financé l’extension et la réhabilitation des établissements de l’université, le soutien à la recherche et développement, et la création d’un centre de conférences de plus de 1.400 places. Ainsi, la capacité d’accueil des établissements universitaires de Fès est passée de 27.000 à plus de 50.000 places physiques.

Difficultés

C’est dans la faculté des lettres de Dhar El Mehraz que l’on s’attend à d’énormes difficultés. Pour cause, le Conseil avait décidé l’annulation des inscriptions en première année en raison de la vétusté des bâtiments et qui risquent de s’effondrer à tout moment. Il faut donc rapidement restaurer les 3e et 4e étages de cette faculté pour ouvrir normalement l’accès à de nouveaux étudiants. Signalons que cet établissement enregistre annuellement quelque 4.000 inscriptions.

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc