×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Bouznika, future capitale de la tbourida

Par L'Economiste | Edition N°:4092 Le 13/08/2013 | Partager
Le premier festival sera organisé du 20 au 25 août
32 équipes de différentes régions sont invitées à y participer
Au menu, activités artistiques, culturelles et économiques

L’objectif d’édifier un festival en l’honneur de la tbourida est de valoriser et préserver cet art en tant que patrimoine culturel ancestral du pays

La commune de Bouznika ambitionne de devenir la capitale de la fantasia au Maroc. Elle s’apprête à abriter, du 20 au 25 août, la première édition du festival national des arts traditionnels baptisé: «Tbourida-Khayl wa khayal» (chevaux et imaginaire). Le but et le programme de cette manifestation ont été dévoilés par la direction du festival lors d’une conférence de presse à Rabat. Il s’agit d’un événement qui sera organisé par l’Association locale de développement du cheval et de la fantasia avec le soutien, notamment, de la municipalité de Bouznika, la préfecture de Benslimane ainsi que la Fédération royale marocaine des sports équestres. «Nous souhaitons donner une dimension nationale à ce festival afin de valoriser et préserver l’art ancestral de la tbourida», a précisé Yasmina Rhoulami, directrice du festival. Cette dernière promet aux visiteurs un programme riche et diversifié. Premièrement, il faut signaler que l’événement sera organisé en pleine période estivale au bord de la station balnéaire de la ville de Bouznika. «Khayl» (chevaux) figure parmi les thèmes principaux de la programmation de cet événement. Ainsi, «des exhibitions de tbourida de 32 équipes, venues de toutes les régions, seront organisées tous les après-midi», indique Rhoulami. Et d’ajouter, «ces carrousels seront également programmés en nocturne, ce qui constitue une première dans le monde de la fantasia». Ces exhibitions vont se dérouler au sein de l’espace Mehrek Lalla Amina, dédié à la Tbourida et spécialement conçu pour l’événement. Cet espace restera ouvert durant toute l’année pour permettre aux cavaliers de s’entraîner. Au menu aussi, des spectacles de contes traditionnels notamment sur l’histoire de fantasia avec des ateliers pour enfants. De grands artistes comme l’acteur Kamal Kadimi, alias Hdidan sur le petit écran, seront parmi les invités du festival pour animer ces ateliers. Le théâtre de rue sera également présent à travers une troupe de jeunes lauréats de l’Isadac. Sans oublier la musique avec des concerts programmés tous les soirs qui seront animés par des groupes représentant les différentes couleurs. Parmi les chanteurs attendus, Don Bigg, Rouicha Ahmadallah, Saida Charaf…, ou encore Abidat Erma, Ahidous, Aissaoua concernant les troupes folkloriques programmées. Pour les organisateurs du festival, cet événement sera aussi l’occasion d’exposer et commercialiser les produits du terroir des régions participantes. Sans oublier de signaler l’aménagement d’un espace dédié aux métiers équestres.


N. E. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc