×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:3977 Le 27/02/2013 | Partager

.Japon: Adoption finale d'une rallonge budgétaire
Les sénateurs japonais ont voté, mardi 26 février, une rallonge budgétaire de quelque 105 milliards d'euros. Objectif: valider définitivement les crédits additionnels pour financer un plan de relance économique. Pour rappel, le Premier ministre de droite Shinzo Abe avait annoncé mi-janvier un ensemble de mesures économiques d'urgence de 161 milliards d'euros, dont la moitié devant provenir des caisses de l'Etat (cf, notre édition N° 3949 du 16/01/2013, Japon: Abe cherche des solutions miracles). Pour financer cette relance, l'Etat va encore s'endetter, mais le gouvernement estime ce recours à l'emprunt nécessaire pour sortir le pays de la crise dans laquelle il se débat. L’enjeu est de taille. Abe veut à tout prix que le Japon parvienne à s'extraire du cercle déflationniste (baisse des prix, des investissements, des rémunérations, de la consommation), en dopant l'activité par les commandes publiques.

.Téléphonie mobile: Quatre milliards de clients en 2018
La téléphonie mobile devrait atteindre la barre des quatre milliards de clients en 2018, soit la moitié de la population mondiale. C’est ce que révèle une étude de l'association GSMA publiée, lundi 25 février, au premier jour du congrès mondial du secteur, à Barcelone. Le secteur, qui pèse environ 750 milliards d'euros, compte déjà 3,2 milliards d'abonnés, estime GSMA, qui regroupe 750 opérateurs de téléphonie mobile et organise le congrès de Barcelone. A noter que le gros de la croissance du secteur provient de la région Asie Pacifique, où les opérateurs devraient voir leur chiffre d'affaires de 4% par an en moyenne jusqu'en 2017, soit une croissance totale de 23%, pour atteindre 430 milliards de dollars contre 350 milliards aujourd'hui. L’Afrique enregistre le bond le plus important, où le chiffre d'affaires des opérateurs devrait grimper de 25% entre 2012 et 2017, pour s'établir à 70 milliards de dollars. Au niveau global, la progression du secteur devrait toutefois ralentir à 2,3% par an, contre 4% par an entre 2008 et 2012. L'une des raisons de ce ralentissement est le déclin du chiffre d'affaires en Europe.

• Egypte: L’opposition boycotte les élections
Morsi n’a pas réussi à convaincre. Le Front du salut national (FSN), principale coalition de l’opposition égyptienne, a annoncé le boycott des élections législatives prévues le 22 avril, en raison notamment du manque de garanties pour leur transparence. La décision a été prise à l’unanimité, à l’issue d’une réunion au sein du parti, le 26 avril. Principal catalyseur de cette décision: le pouvoir n’a pas accédé aux principales demandes du FSN, dont la formation d’un nouveau gouvernement, mais aussi et surtout par l’absence de garanties pour leur transparence. Les méthodes de Mohammad Morsi ont carrément été rapprochées de celles de l’ère Moubarak. D’autant plus que le pays reste encore trop divisé pour que ces élections, prévues dans la hâte, puissent se tenir dans le calme.

• Tunisie: Le meurtrier de Chokri Belaïd en fuite
Le meurtrier présumé de l’opposant tunisien Chokri Belaïd a été identifié, mais il a réussi à échapper à la vigilance de la police. Il s’agirait d’un membre de la Ligue pour la protection de la révolution, une milice proche des salafistes connue pour ses prises de position violentes. Pour autant, le suspect reste en fuite. En revanche, Ali Larayedh, ministre de l’Intérieur, a annoncé l’arrestation de quatre complices mardi 26 février. Le tueur présumé, un artisan de 31 ans spécialisé dans les meubles en aluminium, a été arrêté à Carthage, avant de prendre la fuite. Son arrestation a été facilitée par le témoignage d’une femme, qui a été placée sous protection policière depuis. Le tueur et son complice auraient avoué avoir commis le meurtre de Chokri Belaïd en réponse à une fatwa.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc