×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Université internationale de Casablanca
Le pari sur les jeunes leaders

Par L'Economiste | Edition N°:3976 Le 26/02/2013 | Partager
L’UIC s’appui sur le réseau Laureate international Universities
Un campus à Bouskoura pour 2014
Une reconnaissance pour l'université privée

«Partout, notre mission est la même, il s’agit de former de nouveaux leaders immédiatement opérationnels, notamment dans les pays en voie de développement», souligne Douglas Becker, président fondateur et CEO de Laureate Education

Belle promotion pour l’Université internationale de Casablanca (UIC). Bill Clinton, chancelier d'honneur du réseau Laureate international Universities (LIU) dont dépend l'UIC, a fait le déplacement à Casablanca pour animer une conférence sur le thème: «Les défis des marchés émergents», le 24 février (voir article page 23). Selon Douglas Becker, président fondateur et CEO de Laureate Education qui exploite le réseau LIU, l'intervention de l'ex-président américain (1993-2003) est "à titre gracieux". Elle s'inscrit dans le cadre de son mandat de chancelier d'honneur au sein du réseau. Un réseau qu'il conseille et  accompagne pour ce qui est de la responsabilité sociale, la promotion des jeunes leaders et de l’accès à l’enseignement supérieur. Une mission de plus pour le 42e président des Etats-Unis qui est déjà engagé sur plusieurs fronts, via la fondation qui porte son nom. 
«L’engagement de Bill Clinton est une reconnaissance pour notre projet pédagogique et cela nous pousse à aller de l’avant pour atteindre l’excellence en matière d’éducation à l’échelle internationale. Nous croyons qu’en réalisant nos objectifs, les communautés en tireront profit et les nations connaîtront la prospérité», déclare en exclusivité à L’Economiste Douglas Becker. «Ce parrain de prestige» a, en effet, le souci «d’employer son expérience au service de l’engagement civique et de la promotion du leadership de la jeunesse autour de questions sociales importantes». Aussi ce dernier fait-il de nombreuses interventions sur les campus universitaires et à travers des messages diffusés en version papier et en ligne, adressés aux 750.000 étudiants répartis dans 60 établissements, opérationnels dans 29 pays à travers 4 continents (Amériques, Europe, Asie et Afrique). Le Maroc est la première base du réseau en Afrique francophone. D’autres projets, selon Douglas Becker, sont prévus dans des pays africains anglophones et lusophones.
«Partout, notre mission est la même, il s’agit de former de nouveaux leaders très performants et immédiatement opérationnels, notamment dans les pays en voie de développement», renchérit Douglas Becker. «L’approche pédagogique est basée sur le développement personnel et la proximité avec le monde professionnel». Le réseau de Laureate international Universities  propose ainsi plus d’une centaine de programmes de deuxième cycle, de doctorat et de masters orientés vers des carrières professionnelles, en phase avec les besoins des marchés où il intervient.
A Casablanca, l’UIC, créée en 2010, dispose d’une faculté des sciences de la santé, une école d’ingénierie, une faculté de commerce et de gestion et une filière de management hôtelier et sportif. «Tous nos étudiants ont la possibilité d’aller étudier un semestre à l’étranger sans frais à partir de la 2e année. Ces derniers doivent seulement s’occuper des questions administratives», souligne Antonio Maceda, PDG de l’UIC. Actuellement, l'université compte 500 étudiants. Enfin, un campus est en cours de construction à Bouskoura. Il devrait être opérationnel en 2014 et sera d'une capacité de 1.500 étudiants.

Parcours

Douglas Becker a dirigé la transformation de Laureate Education (anciennement Sylvan Learning Systems) d’un fournisseur local de tutorat aux Etats-Unis en un leader mondial de l’enseignement supérieur. C’est en reconnaissance de sa nouvelle orientation sur l’enseignement supérieur que la société a changé son nom pour Laureate Education, Inc, en 2004. Aujourd’hui, Laureate Education est un leader mondial d’enseignement supérieur de haute qualité et innovant avec plus de 750.000 étudiants par le biais de son réseau de plus de 60 institutions, sur les campus et en ligne, dans 29 pays à travers l’Amérique du Nord, l’Amérique latine, l’Europe, l’Afrique du Nord, l’Asie et le Moyen-Orient, un réseau connu sous le nom de Laureate international Universities. Profondément attaché au service de la communauté, Becker est le président du conseil de la Fondation internationale de la Jeunesse (IYF), l’une des principales institutions à but non lucratif, qui a investi plus de 160 millions de dollars dans 86 pays pour améliorer les conditions et les perspectives pour les jeunes. Grâce à la participation de Douglas Becker, IYF a pu étendre son programme YouthActionNet qui forme et soutient les jeunes entrepreneurs sociaux à travers le monde. Récemment, IYF a établi le lauréat du Programme mondial de Fellows qui réunit des groupes de jeunes, les leaders de diverses communautés sur une base annuelle pour échanger les meilleures pratiques dans l’entrepreneuriat social, le leadership et le service communautaire.

Fatima EL OUAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc