×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

USA: Les coupes automatiques du 1er mars

Par L'Economiste | Edition N°:3976 Le 26/02/2013 | Partager
Aéroports, écoles, santé: des réductions des dépenses mais aussi du chômage
A moins qu’un accord soit trouvé au Congrès
Démocrates et Républicains s’accusent

Barack Obama, le président américain, a appelé les élus républicains au Congrès à faire preuve de compromis pour aboutir à un accord avec la Maison Blanche sur la réduction des déficits et éviter ainsi les coupes budgétaires automatiques de 85 milliards de dollars devant entrer en vigueur le 1er mars

Les Américains ont les yeux rivés sur l’échéance du 1er mars. En effet, la Maison Blanche a publié, dimanche 24 février, une liste détaillée des conséquences des coupes automatiques qui doivent toucher les budgets de presque tous les ministères à partir de ce vendredi. Et ce, à moins qu’un accord de dernière minute soit trouvé au Congrès. Depuis, hier 25 février, les démocrates du Sénat débattent d’un plan prévoyant des hausses d’impôts pour les millionnaires, ce que les républicains refusent.
Défense: Réduction des dépenses et chômage partiel
Une réduction de 8% des dépenses par rapport à son budget initial pour l’exercice fiscal 2012. C’est ce qu’on prévoit pour la défense. Ce qui reste du budget connaîtra une baisse de près de 5%. Il est question du chômage partiel aussi. Les 800.000 employés civils de la défense y seraient touchés un jour par semaine. Il est question aussi d’une baisse de salaire de 20% à partir de fin avril. Et même la Marine est concernée puisque le nombre de jours en mer de ses navires sera réduit de 30 à 35%. Une autre conséquence: l’annulation du déploiement d’un second porte-avions dans le Golfe. A cette liste, s’ajoute le retard dans la maintenance des bases et équipements militaires. Ce qui force les sous-traitants de la défense à licencier. La baisse de salaire ne va pas toucher par contre les militaires.

Education: Des aides diminuées
L’éducation va connaître aussi des coupes drastiques. En effet, l’Etat fédéral diminuerait ses aides pour environ 10.000 emplois de professeurs dans le pays. Sont concernés aussi: près de 7.200 professeurs spécialisés pour les enfants handicapés outre d’autres personnels de l’éducation. Le programme de scolarisation Head Start, destiné aux enfants pauvres de moins de cinq ans est aussi visé. Il serait éliminé pour 70.000 enfants, ce qui va provoquer la suppression de 14.000 autres postes d’enseignants.

Aéroports: Les mesures seront corsées
Les étrangers arrivant aux Etats-Unis pour passer les formalités d’immigration dans les grands aéroports devront faire face à des files d’attentes. En effet, l’attente moyenne augmenterait de 30 à 50% et pourrait dépasser 4 heures aux heures de pointe dans les plus grands aéroports. Il faut prévoir aussi des «queues» aux contrôles de sécurité et qui s’allongeraient de façon significative. Et pour cause, l’administration de la sécurité des transports (TSA) serait contrainte de mettre ses 50.000 employés au chômage partiel jusqu’à un jour par mois. Le chômage serait aussi imposé aux contrôleurs aériens, provoquant la fermeture de plus de 200 petits aéroports, d’après l’administration fédérale de l’aviation (FAA).

Les projets de recherche mis en cause
Il est prévu dans ce sens, le gel ou annulation de projets de recherche et des centaines de subventions en moins. Ceci provoquerait aussi un retard des autorisations de mise sur le marché de médicaments.

Moins d’inspections alimentaires
Les inspecteurs sanitaires conduiraient moins d’inspections alimentaires. De même, l’administration a prévenu que les maladies liées aux contaminations pourraient être plus nombreuses. Exemples: les cas récents de salmonelle dans le beurre de cacahuètes et la présence de la bactérie Escherichia Coli dans des épinards bio. Sur un autre registre, plusieurs parcs naturels nationaux (398) seraient fermés partiellement ou totalement.


F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc