×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Bourse: Le Masi dans le rouge en 2013?

Par L'Economiste | Edition N°:3976 Le 26/02/2013 | Partager
Forte chance de baisse du marché après la contre-performance de janvier
Le premier mois détermine souvent la tendance pour l’année
Février, août, les mois propices à une hausse des cours

Source : CDG Capital
Le principal indice de la Bourse a baissé à cinq reprises en janvier depuis 1992 et à chaque fois, l’année s’est soldée par une performance négative. Cela dit, une hausse du marché en janvier ne garantit pas une année positive. Les performances enregistrées en 1999, 2008 et 2012 le prouvent

Après la contre-performance de 3,9% du Masi en janvier, il y a 83% de chance que le marché termine l’année dans le rouge. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus les analystes de CDG Capital sur la base des performances réalisées par le Masi en janvier depuis 1992. Le principal indice de la Bourse a baissé à cinq reprises en janvier sur cette période. A chaque fois, l’année s’est soldée par une performance négative. Jusqu’ici, les professionnels n’accordaient pas beaucoup de crédit à une reprise du marché en 2013. Le constat de CDG Capital vient donc conforter cette idée. Cela dit, une hausse du marché en janvier ne garantit pas une performance positive en fin d’année. A trois reprises en 1999, 2008 et 2012 le Masi a bouclé l’année dans le rouge après une hausse en janvier. Toujours est-il que la performance de la Bourse en janvier est un baromètre non négligeable sur le comportement du marché. Les investisseurs disposent en tout cas d’un outil supplémentaire d’aide à la décision.
Au-delà de la performance de l’indice le premier mois de l’année, son comportement  sur chacun des mois de l’année peut être intéressant pour les investisseurs de très court terme.
Les mois de janvier, février, août et décembre sont jugés les plus favorables avec des chances de hausses du Masi supérieur à 80% en février et en août notamment selon CDG Capital. Par contre, le risque de baisse des actions est plus fort en juin, mai ou encore septembre. Au regard des prévisions sur le marché, la stratégie conseillée aujourd’hui est de se positionner sur les valeurs de rendement, et les actions des grandes entreprises. De plus, il faut investir sur le moyen long terme. La Bourse reste l’un des meilleurs placements à long terme, même si le comportement du marché ces cinq dernières années montre le contraire.


F.  Fa.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc