×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Tribune

Deauville: Le Fonds de transition désormais lancé
Un message du Royaume-Uni et de la Jordanie

Par L'Economiste | Edition N°:3975 Le 25/02/2013 | Partager

C’EST avec grande satisfaction que nous, ambassadeurs du Royaume-Uni et de la Jordanie, pays co-présidant le Fonds de transition du partenariat de Deauville, avons vu autant de projets de qualité validés dans le cadre de la deuxième réunion du Comité de pilotage du Fonds de transition de Deauville le 20 février 2013 au Maroc; pour un montant total de 41 millions de dollars. Le Fonds de transition du partenariat de Deauville engage des pays donateurs du G8 et du Golfe dans la promotion d’une croissance durable et inclusive à travers une assistance technique ciblée à des projets de réforme politique et économique menés dans les six pays en transition: Maroc, Jordanie, Egypte, Tunisie, Yémen et Libye.
Les projets mis en place dans le cadre du Fonds de transition sont réalisés par les pays concernés en partenariat avec les Institutions financières internationales. Ils généreront des impacts positifs concrets pour leurs populations.
Au Maroc, des projets pour un montant de 17 millions de dollars ont été approuvés en vue de soutenir les ambitieux projets du gouvernement, pour stimuler le développement fondamental sur les plans économique et politique. Parmi ces derniers, figure un projet centré sur l’entrepreneuriat et visant à aider des milliers de chômeurs – notamment des jeunes et des femmes – à intégrer le milieu du travail. Un autre projet visera à promouvoir la transparence via le développement des consultations sur les politiques publiques et de l’accès à l’information gouvernementale.
Le Fonds de transition constitue une priorité pour la présidence britannique du partenariat de Deauville. Il coïncide avec les objectifs du Royaume-Uni à l’occasion de son mandat à la présidence du G8, pour lequel il s’est engagé à aider les pays à dynamiser leurs économies et marcher vers une croissance essentielle. Pour atteindre ces objectifs, la présidence britannique vise à mobiliser 250 millions de dollars de financement, dont 165 millions ont été engagés à date d’aujourd’hui.
Dans le cadre de leur étroite collaboration avec leurs amis marocains, le Royaume-Uni et la Jordanie sont fiers des réalisations de la réunion du Fonds de transition à Rabat. Ces dernières bénéficieront aux peuples d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Il y a encore beaucoup à faire, mais, ensemble, nous avons eu un excellent départ.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc