×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Edulcorants: Cosumar brigue le leadership

Par L'Economiste | Edition N°:3973 Le 21/02/2013 | Partager
Après le sucre light, place aux produits à 100% à base de Stevia
Ils seront commercialisés le mois prochain dans les pharmacies
Les prix devront baisser progressivement

Le marché sucrier est partagé entre 3 produits: le sucre granulé, le pain de sucre, qui continue à se tailler une part de plus de 35%, et les lingots et morceaux. Les nouveaux produits sucrants à base de Stevia arriveront-ils à se faire une place dans les théières des Marocains, très gourmandes en sucre?

Cosumar investit le marché des édulcorants, mais pas n’importe lesquels. Le sucrier vient de développer toute une gamme de produits à base de Stevia, la plante au grand pouvoir sucrant (jusqu’à 45 fois supérieur au sucre). Des produits entièrement naturels, contrairement aux édulcorants synthétiques que l’on trouve habituellement sur le marché. «Cosumar a toujours été leader sur le sucre à base de canne et de betterave. Il est donc naturel que nous le soyons aussi sur la Stevia», soutient le management de Cosumar. Le groupe ne vise pas moins que le leadership sur ce segment. Les premiers produits ont été commercialisés en novembre dernier, avec les morceaux de sucre «light», blanc et roux, allégés à 50%. Il y a un mois, trois nouveaux produits édulcorants à 100% à base de Stevia ont fait leur entrée dans les grandes surfaces de distribution. Ils sont déclinés sous différentes formes: comprimés, pilules et en poudre. Cette gamme sera commercialisée dès le mois prochain dans les pharmacies. Voilà qui devrait faire le bonheur des adeptes du «diet» et des personnes atteintes de diabète. Pour le moment, les prix sont pratiquement au même niveau que les autres produits à base d’aspartam. Mais ils tendront à baisser progressivement, selon Cosumar.
Côté approvisionnement en matière première, la Stevia est déjà cultivée dans plusieurs régions du Maroc, comme Essaouira, Larache ou encore le Gharb. Toute la chaîne de production s’opère au Maroc, hormis la phase «purification» qui se fait à l’étranger. Mais elle sera ensuite réalisée localement.
D’après Cosumar, ce nouveau projet de diversification n’est pas très capitalistique. «L’évaluation financière n’a pas encore été faite, car le projet est toujours en cours de lancement. Mais l’essentiel des efforts s’est effectué au niveau de la recherche et développement», précise le management qui a également mis à contribution des experts français.
Cette année, Cosumar s’attaquera à la finalisation d’un autre projet, celui de la modernisation du mode de fabrication du pain de sucre. Quelque 65% de la production sont déjà réalisés avec de nouvelles techniques en totale rupture avec la méthode traditionnelle. Les 25% restants seront traités d’ici la fin de l’année. Le groupe planchera également sur le renforcement de la mécanisation des récoltes de cannes et de betterave.

 

Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc