×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Thé à la menthe ou t’es citron?
Une bonne tasse d’humour

Par L'Economiste | Edition N°:3972 Le 20/02/2013 | Partager
A déguster le 21 février au Mégarama, Casablanca
Du grand théâtre de boulevard

Beaucoup de fraîcheur et de situations cocasses dans de «Thé à la menthe ou t’es citron?». Une comédie et des acteurs givrés qui multiplient les malentendus à toute allure 

Un amant dans le placard, un cocu et pleins de quiproquos. Tous les ingrédients d’une bonne pièce de boulevard sont réunis dans «Thé à la menthe ou t’es citron?», comédie proposée, le jeudi 21 février, au Mégarama-Casablanca, par Top Event Production. «Du rire garanti», promet Mehdi Laraki, directeur de l’entreprise culturelle. Et de l’humour, on en a besoin en ce moment pour oublier la crise, les factures, les impayés, etc.
Donc, jeudi soir, le public casablancais aura encore droit au must de la scène parisienne, avec ce spectacle écrit par Danielle Navarro Haudecoeur et Patrick Haudecoeur et qui a reçu le Molière de la pièce comique en 2011. Depuis 1994, ce vaudeville connaît un succès inégalé et a été joué plus de 700 fois dans les plus grandes salles françaises. La comédie raconte les péripéties d’une troupe de théâtre de seconde zone répétant un vaudeville désastreux.
Actrice au bord de la crise de nerfs, jeune premier gaffeur, comédien cabot ne sachant pas son texte: l’atmosphère est tendue. Les acteurs -Nathalie Cerda, Jean-Luc Porraz, Isabelle Spade, Bob Martet, Edouard Pretet et Sandra Biadalla- sont excellents dans le rôle des personnages calamiteux imaginés par les auteurs. La formule est efficace et les zygomatiques en prennent un coup. Les comédiens s’amusent, le public aussi. Et c’est ce qu’on attend d’une pièce de boulevard.
Pour Mehdi Laraki,  chaque spectacle est un nouveau challenge. Les Marocains sont un public très exigeant et veulent des créations originales et divertissantes. Depuis 13 ans, le pari est tenu. Le meilleur du théâtre français et les plus grands humoristes (Anne Roumanoff, Michèle Bernier, Smaïn, Mustapha El Atrassi) se sont produits à Casablanca.  

 

 

Fatima El Ouafi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc