×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

La CGI hausse le ton

Par L'Economiste | Edition N°:3971 Le 19/02/2013 | Partager

Mohammed Ali Ghannam, directeur général de la CGI 

DANS une déclaration à L’Economiste, Mohammed Ali Ghannam, directeur général de la CGI, opérateur chargé de l’exécution et du pilotage des travaux, a précisé que le CHU d’Oujda est un chantier complexe qui a enregistré un retard manifeste. Mais depuis que la CGI a repris les choses en main les travaux avancent de manière encourageante grâce notamment au suivi permanent des autorités locales et à l’effort soutenu de coordination pour faire aboutir les travaux et assurer l’ouverture de cet hôpital courant avril 2013. Il a par ailleurs souligné que certaines entreprises ont été défaillantes: «Nous les accompagnons pour qu’elles puissent réaliser convenablement leurs travaux. Certes, il y avait la possibilité de les changer puisqu’elles n’ont pas honoré leurs engagements, mais la procédure administrative est très lente et impactera négativement l’ensemble des chantiers. Ce qui explique pourquoi nous avons préféré les accompagner dans la réalisation des travaux qui leur incombent», a fait savoir Ghanam. Et d’enchaîner: «Ce sont des entreprises qui ne sont pas solides sur le plan financier et technique. Et c’est ce qui explique en partie la lenteur de leurs travaux».
Un suivi rigoureux est actuellement effectué par l’entreprise, qui rappelle que la rapidité d’exécution ne peut se faire au détriment de la qualité et que les entreprises sont suivies de prés. D’ailleurs, CGI a opté pour le renforcement des équipes pour travailler en parallèle sur plusieurs axes. «Le suivi et la réception ne dérogent pas à la qualité des travaux», a ajouté le PDG de la CGI avant de conclure «on va accompagner les entreprises qui ont un problème de financement pour que le travail soit fait à temps et surtout bien fait».

 

 

A. K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc