×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Nabiha Ouazzani: De la déco aux arts plastiques

Par L'Economiste | Edition N°:3963 Le 07/02/2013 | Partager
Des œuvres à mi-chemin entre tradition et modernité
Elles rendent hommage à la culture marocaine et à la nature

Le premier vernissage de Nabiha Ouazzani, qui s’est tenu à la galerie «Le Chevalet» le 31 janvier dernier, a conquis le public. Ses œuvres abstraites et figuratives reflètent une esthétique à la fois originale et assumée. L’artiste a utilisé pour bon nombre d’entre elles une technique inédite, l’usage de la «feuille d’or»

Après avoir dirigé pendant des années un cabinet de décoration d’intérieur,  Nabiha Ouazzani s’est lancée corps et âme dans la peinture. Une expérience qui lui a réussi puisque son vernissage, qui s’est tenu le 31 janvier dernier, a largement séduit les invités de l’évènement, qui comptaient plusieurs artistes de renom, dont notamment Mostapha El Ansari ou encore Bouchra Tadili. Et pour sa première exposition, l’artiste n’a pas fait dans la demi-mesure. Au total, ce sont plus de 25 toiles qui ont été présentées aux spectateurs et qui orneront les murs de la galerie Le Chevalet jusqu’au 11 février. Des œuvres qui reflètent les états d’âmes de la peintre.
L’œuvre de Nabiha Ouazzani comprend tout d’abord une première partie composée de toiles semi-figuratives peintes à l’acrylique chargées en émotion et expressives évoquant des arbres et des plantes ainsi que des symboles de la culture marocaine tels que le tagine. Des représentations qu’elle a mises en valeur en créant un paradoxe visuel, entremêlant des couleurs sombres comme le noir ou le marron avec des couleurs claires telles le bleu ou encore le vert. Sont également visibles des peintures quasi-abstraites et beaucoup plus joyeuses, où le visiteur peut contempler des formes rectangulaires approximatives constituées de motifs rappelant ceux du henné utilisé pour décorer les mains des femmes et semblant voguer de manière onirique sur des fonds aux couleurs lumineuses et gaies telles l’argenté, l’orange ou le bleu.
Des œuvres à la fois traditionnelles par les signes de la culture marocaine qu’elles mettent en avant et modernes par leurs couleurs particulièrement osées et par leur style frais et original.  L’artiste a voulu en fait rendre hommage à la tradition marocaine tout en innovant dans la recherche de formes d’art plastique contemporaines. «J’ai voulu sortir des sentiers battus et présenter un travail tout droit issu de mon imagination, loin des conventions de l’art classique de notre pays», explique Ouazzani. Mais la plasticienne a voulu également sensibiliser le public sur la préservation de l’environnement. «Je souhaiterais tellement qu’il y ait plus d’espaces verts à Casablanca et que l’accent soit davantage mis sur la propreté», ajoute-t-elle.
Côté méthodes,  Nabiha Ouazzani a utilisé pour bon nombre de ses tableaux des feuilles d’or, souvent utilisées entre autres pour recouvrir les murs d’édifices religieux tels le dôme des Invalides. L’artiste a tout d’abord commencé à peindre le fond de ses peintures pour ensuite y fixer avec attention les feuilles en question. L’exposition comprend par ailleurs une vingtaine de vases en cristal au style aussi novateur que les toiles présentées.
Ouazzani est également très engagée dans le milieu associatif. Elle fait entre autres partie de la «Fondation de la pensée arabe» visant à accroître les échanges sociaux-culturels entre les pays arabes mais également de l’association «Citoyens du Maroc», dirigée par Youssef Benchekroun, qui œuvre à valoriser au quotidien la jeunesse marocaine.


Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc