×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Ventes automobiles
Démarrage en fanfare pour l’utilitaire

Par L'Economiste | Edition N°:3963 Le 07/02/2013 | Partager
Une hausse de 21% sur le mois de janvier
La production locale en chute
Peugeot prend la 2éme place du marché des véhicules particuliers

Après une année 2012 atone, les ventes des véhicules utilitaires affichent une hausse de près de 21% en Janvier. Ce marché est clairement dominé par les marques asiatiques

2013 démarre bien pour les concessionnaires automobiles. Les distributeurs ont écoulé 10.203 véhicules, en janvier avec une hausse de 4,62%. Cependant, cette croissance reste inférieure au niveau enregistré l’année dernière.
En effet, le marché automobile a clôturé 2012 sur une hausse de 16,2%. Le segment des véhicules particuliers (VP) continue à dominer le marché avec 9.069 immatriculations en janvier, en hausse de près de 3%. Après une année 2012 atone, le marché des véhicules utilitaires légers (VUL) renoue avec la croissance.
Les 1.134 immatriculations enregistrées ont généré une croissance de 20,9%.
Cette tendance est attribuée, selon les professionnels, à une reprise des commandes de l’Etat et aux prémices d’une bonne saison agricole. L’autre tendance qui ressort de la lecture des statistiques des ventes automobiles, est le recul du CKD (monté localement). Ainsi, la vente de la production locale a affiché une baisse de plus de 31% pour les VP et de plus de 41% pour les VUL.
Le segment des VP a connu quelques rebondissements en ce début d’année. Tirée par les performances de la Logan II, Dacia préserve sa première position. La deuxième place revient à Peugeot qui détrône Renault. Cette dernière affiche une baisse de ses ventes en particulier le CKD.
Grâce à ses deux modèles, Focus et Fiesta, Ford arrive en quatrième position. Après une véritable percée en 2012, la sud-coréenne Hyundai clôture le top five. Crise ou pas crise, le marché du luxe se porte bien. Il est partagé entre Jaguar, Porche, BMW et Mercedes. Le véhicule le plus vendu n’est autre que le XJ de Jaguar.
Un véhicule dont le prix tourne autour d’un million de DH ! Toujours dans le haut de gamme, le segment des routières affiche une bonne santé. Mercedes y occupe la 1erposition grâce à son modèle Classe E.
Cependant, le segment le plus dynamique est celui des citadines avec 2.239 immatriculations. Peugeot arrive en première position avec des véhicules entre 107.000 et 200.000 DH.  Pour leur part, les compacts ont séduit 1.115 nouveaux acheteurs.
Les chinoises sont au point mort en ce début d’année. Seul, Chery fait l’exception avec 45 véhicules vendus en janvier. Avec un prix d’appel à 76.000 DH, le QQ continue sa percée sur le marché.  En outre, sur le marché des utilitaires, les marques asiatiques sont fortement présentes.
Toyota est clairement leader avec 22% de parts de marché sur des véhicules importés montés. Le constructeur japonais est suivi par Mitsubishi. La troisième place revient à Hyundai avec 123 immatriculations.
Cette dernière affiche de bonnes performances grâce à son pick-up. Isuzu qui a été en difficulté sur ce segment mais qui revient en force.

 

 

IL. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc