×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:3959 Le 01/02/2013 | Partager

• Sofac radiée sous peu
Selon nos informations, Sofac Crédit est en passe d’être radiée de la Bourse de Casablanca. Une radiation qui pourrait intervenir la semaine prochaine. C’est en partie ce qui vaut au titre de la valeur d’être suspendu de la cote aujourd’hui. Le CIH, son actionnaire principal, avait clairement exprimé son désir de retirer sa filiale de la Bourse au moment de son rachat en 2010.    

• Midparc Investment augmente son capital
Midparc Invesment, la filiale de CDG, en charge de l’aménagement et du développement de la deuxième tranche de l’Aerospace city de Nouaceur, vient d’augmenter son capital de 103,5 millions de DH à 105 millions. Cette opération a été réalisée à travers la création de 1.035.000 actions nouvelles d’une valeur de 100 DH chacune.

• M2M Group shortlisté dans un appel d’offres en Côte d’Ivoire
M2M Group a été retenu dans la shorte liste dans un appel d’offres lancé par le ministère des transports ivoirien. Le projet porte sur la mise en place, l’exploitation et la maintenance de la plateforme technologique et du système de gestion automatisée de l’ensemble des activités des différents acteurs du secteur des transports terrestres du pays.
• Réassurance obligatoire: Nouvelles primes 
Les primes de réassurance obligatoire contractées auprès de la Société centrale de réassurance viennent d’être fixées par un arrêté du ministre des Finances. Le taux 0% est applicable aux assurances vie et de capitalisation en cas de survivance et de capitaux variables. Le taux de 7,5% est appliqué du 1er janvier au 31 décembre 2013 pour les cas d’accidents de travail,  de maladies professionnelles et de véhicules particuliers ou de transport.     

• APP: 11e conseil d’orientation stratégique
L’Agence du partenariat pour le progrès (APP) tient son 11e conseil d’orientation stratégique le 4 février 2013, sous la présidence du Chef du gouvernement. A moins d’un an de la fin du programme MCA-Maroc, l’APP enregistre des engagements financiers de près de 620 millions de dollars (5,2 milliards de DH), soit 90% des 697,5 millions de dollars octroyés au Maroc par le gouvernement américain, à travers le Millennium Challenge Corporation. Sur le terrain, 10 millions d’oliviers et amandiers ont été plantés (80.000 ha) et 26 sites de pêches sont en cours d’achèvement. Pour l’artisanat, les constructions de 96 unités de production au profit des dinandiers sont achevées. A noter enfin que le Maroc a été déclaré éligible pour un compact 2.

• L’ONEE lance la Step de Taroudant
L’ONEE-branche électricité compte bientôt lancer le chantier de la Station de transfert d’énergie par pompage (Step) Abdelmoumen, dans la province de Taroudant. Cette station, d’une capacité de 350 MW, permettra le stockage d’énergie solaire et éolienne. Le projet sera financé grâce à des prêts de la BEI et de la BAD. L’Office vient de lancer un appel à candidature, dans le cadre d’un appel d’offres international, pour une offre clés en main, en termes d’études, d’exécution, réalisation de génie civil, fourniture de matériel, transport, …

• BMCE Capital Gestion déménage
La société de gestion d’actifs de BMCE Bank s’installera à partir du 4 février sur le boulevard Moulay Youssef. Elle gardera les mêmes coordonnées téléphoniques qu’à l’adresse actuelle.

• Siemens Maroc aussi
Siemens Maroc change de siège social. La société allemande va investir ses nouveaux locaux à Anfaplace, dès le 1er février. Répartis sur 2.200 m², les bureaux de Siemens abriteront 200 salariés et 4 secteurs d’activités: Energie, Industrie, Infrastructures & Cities et Santé, ainsi que toutes les fonctions supports Corporate.

• Nouveaux statuts pour le CESE et le Conseil de la concurrence
Le Conseil de gouvernement a finalement adopté la nouvelle réglementation de deux institutions de la gouvernance, prévues par la Constitution. Il s’agit d’abord du projet de loi relatif au Conseil économique, social et environnemental. Parmi les principales nouveautés, le Conseil dispose désormais de la capacité d’émettre des avis dans ses domaines de compétence, mais aussi dans tous les aspects liés à la régionalisation avancée. Ce projet de loi a également augmenté le nombre des membres du CESE à 104. L’idée est notamment de consacrer le principe de la parité. Le deuxième texte entériné est relatif au Conseil de la concurrence. Ce nouveau projet consacre l’indépendance de cette institution chargée du respect de la transparence dans les relations économiques. Le Conseil du gouvernement a en outre adopté le projet de loi relatif à la liberté des prix et de la concurrence. Ce texte érige la liberté des prix en règle générale, sauf dans des cas particuliers explicitement spécifiés. Parallèlement, il offre aux associations de protection des consommateurs la possibilité de se positionner en tant que partie civile dans les affaires liées à ce domaine.
• Nouvelle vague de nominations
Le Conseil de gouvernement a validé la nomination de 9 nouveaux responsables dans différents départements. Il s’agit notamment de Mohamed Hajroune, nommé directeur des hydrocarbures au ministère de l’Energie et des Mines. Idem pour Abdallah Jaafari qui occupera le poste de directeur du contrôle au même département. Idriss Bouami, quant à lui, a été nommé à la tête de l’Office national des affaires culturelles et sociales universitaires. Lahcen Oulayad a été placé à la tête de la direction des affaires financières au ministère de la Culture. A cela s’ajoute la désignation des directeurs de trois Centres hospitaliers universitaires. Moulay Hicham Afif a été chargé de la direction du CHU de Casablanca, Khalid Ait Taleb, celui de Fès, et Mohamed Harif celui de Marrakech.

• Fonction publique: Les résultats de la nouvelle approche
Abdeladim El Guerrouj, ministre de la Fonction publique, a présenté devant le Conseil du gouvernement le bilan des nominations dans la fonction publique. Il en ressort qu’à fin décembre 2012, le gouvernement a lancé des appels à candidature pour près de 19.983 postes. Le nombre des candidats s’est élevé à 246.585 pour 534 concours organisés. Les résultats annoncés ont concerné près de 13.720 postes. Les autres postes à pourvoir et les résultats encore en suspens seront annoncés d’ici fin juin prochain.

• Benkirane prépare le bilan de sa 1re année
Le gouvernement planche actuellement sur la préparation du bilan de sa première année de fonctionnement. C’est ce qu’a affirmé Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, à l’issue du Conseil de gouvernement. Des partis de l’opposition, notamment le PAM, avaient réclamé la tenue de la séance annuelle de discussion des politiques publiques prévues par la Constitution. Sur ce point, El Khalfi a souligné qu’il relève de «la responsabilité du Parlement de prendre en charge la programmation et l’organisation de cette séance. Le gouvernement est engagé à respecter les dispositions relatives au contrôle parlementaire de l’action du gouvernement».

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc