×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

MRE: Les compétences mises en réseau

Par L'Economiste | Edition N°:3959 Le 01/02/2013 | Partager
Le site web «Maghribcom» lancé
Il cible les demandeurs d’emplois et les porteurs de projets
8 guides régionaux relatifs au marché de l’emploi pour bientôt

Abdellatif Maazouz a donné, hier jeudi, le coup d’envoi à «Maghribcom», un site web destiné au Marocains résidant à l’étranger (MRE). L’objectif est de leur donner plus de visibilité sur les offres du marché de l’emploi national et sur les opportunités d’investissement dans leur pays d’origine. L’idée est de toucher près de 1 million de Marocains sur lesquels il y aurait 100.000 à 200.000 compétences mobilisables pour accompagner les stratégies sectorielles, a précisé le ministre. Selon lui, ce portail représente le point de rencontres entre les compétences MRE et les entreprises du privé et du public opérant au Maroc.
En lançant ce nouveau produit, le département de Maâzouz vise à impliquer la diaspora marocaine dans la promotion des chantiers lancés dans notre pays, connu pour sa vocation de plate-forme régionale d’investissement, de production, d’exportation et d’échange».
Car, «Maghribcom», qui s’adresse également à toute personne d’origine marocaine porteuse d’un projet d’investissement,  se veut un cadre formel de mise en circulation de l’information en termes d’opportunités d’affaires et d’entrepreneuriat.
C’est également un «tremplin pour établir des partenariat gagnant-gagnant entre les opérateurs économiques, les institutions de recherche et les compétences marocaines de l’étranger», souligne le ministre en charge de la communauté marocaine installée à l’étranger. 
Pour lui, «le projet intervient dans un contexte économique et financier mondial où les frontières s’inclinent devant la nécessaire mobilité du savoir faire. La mobilisation de nos de compétences de l’étranger devient un levier stratégique pour un développement intégré et durable de notre pays». Mais l’offre de compétences ne signifie pas nécessairement un retour définitif au Maroc. Abdellatif Maâzouz a tenu à préciser que «Maghribcom n’est pas un appel au retour ou à l’embauche». Il s’agit d’une démarche volontariste et concertée qui consiste à faire appel aux différentes compétences pour qu’elles participent ne serait ce que pour  une période limitée au développement de leur pays.
«Cette démarche constitue le principal atout du portail. Il fallait donc se mobiliser pour renforcer les ponts de communication et de dialogue avec nos concitoyens expatriés pour affronter les défis auquel le Maroc fait face dans un environnement globalisé et concurrentiel», ajoute t-il.
Techniquement, les offres et demandes d’emplois qui seront publiées sur cette interface web devront couvrir différents secteurs d’activités, même les domaines culturel, artistique et sportif. Car, «la plateforme se donne pour objectif de canaliser le maximum de compétences marocaines, opérant dans n’importe quel secteur», rappelle Maâzouz.
L’élaboration du portail s’est faite selon deux procédés. Le premier, d’ordre géographique, a pour objectif de relier les compétences selon le lieu de résidence. Le second a trait à la spécialisation de l’expertise marocaine de l’étranger. Des spécialités qui couvrent la médecine, l’ingénierie, la finance, l’industrie, l’enseignement et les services. En répertoriant l’offre et la demande, le ministère a cherché à «faciliter l’accès à ces services et à optimiser la fréquentation du site».
D’autres objectifs sont recherchés par ce regroupement en réseaux thématiques. Il s’agit pour ces expatriés qualifiés de mettre toute leur expertise à la disposition de leurs compatriotes résidant dans la même zone géographique. Des partenariats entre les compétences marocaines de l’étranger et leurs homologues résidant au Maroc seront également recherchés. En outre, le site comprend aussi des services interactifs comme un forum de discussion ou encore des sondages. Parallèlement à ce portail, huit guides régionaux relatifs au marché de l’emploi national seront élaborés par le ministère. Le but est de renforcer la visibilité sur les opportunités de recrutement au Maroc.

Autres projets dans le pipe

Dans sa feuille de route pour 2013, le ministère, a pris toutes les mesures nécessaires pour accompagner les MRE désirant investir dans leur pays d’origine. Parmi ces dispositions, la création d’une cellule chargée d’accompagner la diaspora établie en Belgique et en France. Cette entité s’inscrit dans le cadre d’un partenariat conclu avec ces deux pays. Pour Abdellatif Maâzouz, « si la France et la Belgique ont voulu apporter leur aide aux MRE, ce n’est pas pour se débarrasser d’eux mais pour renforcer les relations avec le Royaume ». Ainsi, chacun des deux partenaires européens a versé 1 million d’euros pour la création de cette cellule. Dans la même lancée, le ministère compte procéder à l’émission de bons du Trésor préférentiels au profit des MRE. Au programme également, l’ouverture de 5 guichets régionaux, destinés à accompagner les MRE dans la création d’entreprises. Ces guichets seront montés en partenariat avec la Banque Populaire. Pour les MRE en situation difficile, le département de Maâzouz a prévu de prendre en charge leurs frais de consulat et de passeports. D’ailleurs, concernant les services consulaires, il est à noter que le programme consulats mobiles sera relancé cette année. Toujours pour les soutenir, le ministère envisage d’élaborer une étude visant à élargir les mécanismes de protection des MRE. Ce travail sera réalisé en partenariat avec la Banque Mondiale, le ministère de l’Emploi et la CNSS.

Hajar BENEZHA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc