×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

Le moral des patrons en berne

Par L'Economiste | Edition N°:3955 Le 28/01/2013 | Partager
64% des chefs d’entreprises pas très confiants dans l’évolution de leur business
Les hics: Hausse des impôts, pénurie des talents et hausse des coûts de revient

Si les chefs d’entreprises reprennent très légèrement confiance dans l’économie mondiale, ils sont beaucoup moins optimistes quant à la croissance de leur propre business. La 16ème édition de l’étude mondiale de PricewaterhouseCoopers (PwC) révèle que «seuls» 28% des chefs d’entreprises anticipent un ralentissement de l’économie mondiale, là où ils étaient 48% à le prévoir, une année plus tôt. En revanche, cette étude menée auprès de 1.330 dirigeants de 68 pays, relève que 64% d’entre eux ne sont pas «très confiants» dans les perspectives d’avenir de leur entreprise, contre 60% l’année dernière et 58% en 2011. Etienne Boris, directeur de PwC France, explique que cette dégradation n’est pas surprenante, compte tenu de l’excès de la réglementation, des dettes souveraines et de l’instabilité des marchés financiers.
Les trois premières menaces que les patrons évoquent, ce sont la hausse des impôts (62%), la pénurie des talents (58%) et le coût de l’énergie et des matières premières (52%). La pénurie des talents est considérée comme particulièrement menaçante pour la croissance des PME ou des entreprises évoluant dans des régions à forte croissance, comme l’Afrique, le Moyen Orient ou l’Asie-Pacifique. Pour autant, les prévisions de recrutement sont en baisse pour l’année qui vient. Elles ont chuté à 45%, contre 51% en 2012.
Alors comment ces patrons comptent-ils s’y prendre pour se développer malgré le contexte peu favorable et leur moral en berne ? Ils concentrent leurs efforts sur trois axes prioritaires, à savoir le ciblage des opportunités, l’écoute du client, et l’efficacité opérationnelle. Concrètement, il s’agit d’abord, pour 68% des dirigeants interrogés, de se recentrer sur un nombre plus restreint de projets. Près de la moitié d’entre eux se concentrent sur leurs marchés actuels. Seuls 25% préfèrent se tourner vers le développement de nouveaux produits. Les 17% qui prévoient des fusions acquisitions veulent majoritairement profiter des difficultés économiques en Amérique du Nord et Europe de l’Ouest pour faire fleurir leurs affaires. En termes d’écoute, 49% des chefs d’entreprises ne considèrent pas l’évolution des comportements des consommateurs comme étant une menace pour leur activité. C’est pour cette raison que 51% d’entre eux mettent l’élargissement de leur base de clientèle au top de leurs priorités pour les douze mois qui viennent, tandis qu’ils sont 82% à anticiper l’évolution de leurs stratégies de fidélisation et d’acquisition de nouveaux clients. L’efficacité est le dernier point du triptyque de la réussite entrepreneuriale. Tout en restant vigilants sur la qualité de leurs produits et services, 77% des chefs d’entreprises interrogés ont mis en place un programme de réduction des coûts, et 70% prévoient encore de le faire dans les douze mois qui viennent. 

Les secteurs qui recrutent le plus … ou le moins

L’étude de PwC liste une petite poignée de secteurs d’activité qui recruteront le plus. Parmi eux, l’on peut citer les services aux entreprises (56%), la distribution (49%), et la santé (43%). A l’opposé, les banques, la métallurgie et le secteur forestier et papetier prévoient des réductions d’effectifs, dans, respectivement, 35%, 32% et 31% des cas.

Rime AIT EL HAJ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc