×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Premières Assises du livre fin octobre

Par L'Economiste | Edition N°:3623 Le 26/09/2011 | Partager
Organisées par le collectif «Lecture pour tous» à Casablanca
Plus de 200 participants attendus

«Notre collectif se donne comme objectif principal la réflexion et la proposition de moyens afin que la lecture devienne un droit pour tous», déclare Abdelkader Retnani, président du collectif «Lecture pour tous» et éditeur de la maison «La Croisée des chemins»

LES premières Assises du livre se tiendront les 29 et 30 octobre prochains. Initiées par le collectif «Lecture pour tous», ces assises vont réunir un panel d’enseignants, de l’instituteur au professeur universitaire, de responsables associatifs qui agissent sur le terrain, d’éditeurs, de libraires, de bibliothécaires, pour traiter de la question de la lecture pour tous comme axe prioritaire de développement.
La démarche des organisateurs s’est construite en trois temps: tout d’abord la recherche et le contact avec des hommes et des femmes impliqués dans le livre et la lecture à travers le Maroc et susceptibles d’intervenir dans le débat, l’organisation de deux journées de réflexion sous formes de plénières et d’ateliers et la rédaction d’un livre blanc, qui tient compte des résultats des assises, par un groupe de travail spécialisé.
A signaler que le collectif «Lecture pour tous», qui s’est constitué récemment, vise à promouvoir la lecture et à comprendre pourquoi les Marocains lisent de moins en moins. Et les chiffres sont éloquents: en 2011, la production de livres toutes spécialités confondues (scolaire, parascolaire et littérature) ne dépasse pas les 2.500 titres. Un chiffre insignifiant, sachant qu’un petit pays comme le Liban produit 4.000 titres par an et la France en publie 60.000 annuellement. C’est dire l’ampleur de la tâche qui attend ces professionnels qui ne manquent pas d’idées pour relancer le secteur.
Toutes les propositions feront l’objet de recommandations qui seront publiées dans un livre blanc. Il sera remis à SM le Roi, à l’ensemble du gouvernement et des institutions concernées», déclare Abdelkader Retnani, président du collectif «Lecture pour tous» et éditeur de la maison «La Croisée des chemins». Plus de 200 participants sont attendus à cet évènement dont le budget s’élève à 600.000 DH. Toutes les régions du Maroc seront représentées à cette grand-messe du livre qui aura lieu à la Bibliothèque universitaire Mohamed Sekkat à Casablanca. «Une dizaine de personnes représenteront chaque région du Maroc ainsi qu’une vingtaine d’associations opérant dans l’éducatif au Maroc et à l’étranger», explique Abdekader Retnani.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc