×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Marrakech accueille le plus grand télescope du Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:3623 Le 26/09/2011 | Partager
Et le premier centre culturel scientifique
20 millions de DH d’investissement
L’eau, le ciel et la terre, ses thématiques

Le centre scientifique de Marrakech abrite le plus grand télescope de l’Afrique du Nord d’un diamètre de 600 mm et totalement robotisé

DE nouveau, Marrakech est pionnière. La cité ocre accueille le premier centre-musée culturel scientifique. Celui-ci vise à rendre la culture scientifique et technique accessible à tous. Et, cerise sur le gâteau, ce centre abritera le plus grand télescope en Afrique du Nord. Il s’agit d’un télescope de 600 mm de diamètre. Complètement robotisé, cet instrument est équipé de plusieurs accessoires dont ceux nécessaires à l’observation en visuel et la prise d’image et de film par ses divers oculaires et caméras CCD. Ce télescope sera dévoilé au grand public lors du festival d’astronomie de Marrakech programmé du 1er au 12 octobre prochain, et qui réunit, chaque année, les passionnés de l’astronomie et également les curieux. Le centre Atlas Golf de Marrakech s’appuie sur un partenariat avec l’Université Cadi Ayyad de Marrakech. Ainsi, ses équipements seront mis à la disposition des chercheurs et des étudiants universitaires. Sis sur la route d’Amezmiz, le centre sera inauguré le 7 octobre prochain en marge du festival d’astronomie de Marrakech. Une observation du ciel à partir de sa terrasse y est prévue.
C’est un promoteur privé, un homme d’affaires, mais aussi un passionné de l’astronomie qui est derrière ce projet, Omar Hila. A travers ce centre qu’il dédie à la science, il souhaite, comme il se plaît à le dire, «lancer un défi à l’ignorance». Trois thèmes, eau, terre et ciel, ont été retenus pour cette construction scientifique, avec un design et une décoration dédiés. Deux télescopes pour la thématique «ciel». En effet, le centre abritera temporairement un autre télescope de 350 mm de diamètre appartenant à l’observatoire de l’Oukaimden et qui a été mis en place avec le concours des chercheurs du laboratoire de physique des hautes énergies et astrophysique de l’Université Cadi Ayyad. La thématique de l’eau y est présente à travers les différentes fontaines de la terrasse du centre et les aquariums à l’intérieur du bâtiment. Enfin, la terre est symbolisée par un musée de la pierre et la terre avec une importante collection de roches de minéraux de fossiles et de pierres météoritiques que le centre va abriter. Une galerie d’art, des salles de conférences et une bibliothèque-médiathèque couronnent le tout. C’est un investissement de 20 millions de DH qui a été consacré à ce premier centre culturel scientifique.

Badra BERRISOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc