×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca: Le grand stade conçu à la coréenne

    Par L'Economiste | Edition N°:3618 Le 19/09/2011 | Partager
    «Space Group» remporte le concours d’architecture au côté de l’architecte «Saïd Belahmer»
    C’est la troisième étude après celles de Bouskoura et Sidi Moumen
    Les travaux de construction devraient démarrer dans 4 mois

    La Sonarges a, enfin, rendu son verdict. Prévue pour fin juin 2011, l’annonce du résultat du concours relatif à la conception architecturale du grand stade de Casablanca a pris deux mois et demi de retard. «Le choix a été difficile à faire surtout que des poids lourds de renommée internationale avait répondu à l’appel d’offres», indique Khalil Benabdellah, président du directoire de la Société nationale de réalisation et de gestion des stades (Sonarges). Jeudi 15 septembre, le maître d’ouvrage du projet annonce le nom, tant attendu, du gagnant: un groupement coréo-marocain composé du cabinet «Space Group» et «Saïd Belahmer». Les maquettes de ce méga-projet devraient être dévoilées incessamment. «Sur les 70 cabinets d'architectes qui ont retiré le dossier, 31 ont soumissionné et 7 ont été présélectionnés pour concourir au projet de conception», précise Benabdellah. Et d’ajouter que «la présélection s'est faite selon un cahier des charges bien ficelé tout en se basant sur l'expérience des candidats, leur compétence et leur réalisation dans le domaine sportif».
    «Space Group», qui a réalisé plusieurs stades de la coupe du monde de football 2002, est ainsi retenu au côté de Belahmer pour assurer la conception et le suivi de la réalisation du grand stade de Casablanca, et ce au grand dam du duo Scau (France)/Archi Design (Maroc). Ce groupement, rappelons-le, avait remporté le deuxième concours d'architecture (voir L’Economiste du 24 mars 2010). Les anciens gagnants devaient être indemnisés suite au changement du site du projet prévu initialement à Bouskoura puis à Sidi Moumen et tout récemment à Tit Mellil. «Nous avons adressé plusieurs requêtes au ministère de la Jeunesse et des Sports, mais, un an après, nous n'avons toujours pas eu la moindre réponse», s'indigne la communication d'Archi Design.
    De son côté, la Sonarges finalise les études du projet. Entamée depuis juin 2010, cette étape devrait être achevée en décembre prochain. Le maître d’ouvrage élabore aussi le cahier des charges relatif aux travaux de construction. Le chantier devrait être lancé à partir de janvier 2012. Selon le calendrier de la Sonarges, les travaux devraient durer quelque 36 mois pour une livraison en 2015. Le coût de réalisation du projet est évalué à 2,08 milliards de DH.
    D’une capacité de moins de 80.000 places, le futur stade de Casablanca, prévu sur un terrain de 64 ha à Tit Mellil, devra accueillir en résidence les deux plus grands clubs de football du Royaume. Il abritera un centre d’expositions et de foires, un centre de conférences et de séminaires, un centre commercial et un stade annexe en plus d’un musée de sport.

    Qui est «Space Group Co Ltd»?

    Fondé en 1960, le cabinet coréen «Space Group» est engagé, depuis près de 50 ans, dans la création d’un environnement architectural de qualité et dans la promotion des espaces culturels. Au fil des années, ce groupe de renommée mondiale a reçu le soutien et l’attention de grands clients étrangers. A ce jour, il a à son actif plus de 1.000 projets ainsi que des bureaux dans 8 pays, à savoir Séoul, New York, Dubaï, Manille, Algérie, Kazakhstan, Angola et Libye. Il emploie, au total, 600 personnes.

    Bouchra SABIB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc