×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Focus

Formation: Premier cru du programme MCA

Par L'Economiste | Edition N°:3616 Le 15/09/2011 | Partager
447 artisans ont bénéficié du Millennium Challenge Account
Plus de la moitié sont de Marrakech

L’école est finie pour eux. 447 artisans viennent d’achever les premiers modules de la formation continue et d’obtenir leurs diplômes. Une cérémonie de remise des certificats  a été d’ailleurs organisée en marge des journées nationales de l’artisanat à Marrakech. Et ce n’est pas fortuit. En effet, 234 bénéficiaires de cette formation sont issus de la cité ocre, fief de l’artisanat au Maroc.
Dans ce lot, plus de 140 femmes. Ils et elles ont bénéficié de modules d’alphabétisation, d’un programme de  renforcement du dispositif de formation professionnelle et d’amélioration des compétences techniques et managériales. Il s’agit d’un programme au profit des artisans et qui est mené par l’Agence du partenariat pour le progrès en collaboration avec le secrétariat chargé de l’Artisanat. L’APP est l’exécuteur du programme Millennium Challenge Account (MCA) conclu en 2007 entre les gouvernements du Maroc et des Etats-Unis et entré en vigueur en 2008. Dans la formation continue, le MCC consacre une enveloppe de 22 millions de dollars, dans l’objectif  de contribuer à développer davantage un esprit créatif chez l’artisan marocain. Ce qui l’incitera à s’inscrire pleinement aux efforts de promotion du secteur de l’artisanat. De fait, il s’adresse aux artisans en exercice dans les domaines de la menuiserie, ferronnerie, poterie, maroquinerie et tissage traditionnel/tapis. Des filières qui représentent 73% du chiffre d’affaires du secteur et 75% des revenus à l’exportation. Au total, le programme prévoit la formation de 15.000 personnes à l’horizon 2015.
Depuis son démarrage en avril 2011, après identification des besoins en formation des artisans et l’élaboration des plans de formation, le projet a initié 122 sessions de formation. Outre l’artisanat, l’APP a identifié 4 grands autres secteurs prioritaires: l’arboriculture fruitière, la pêche artisanale, les services financiers (microfinance) et le soutien à l’entreprise. Les actions sont focalisées sur des activités génératrices de revenus (AGR), l’objectif étant de relever le niveau de vie des populations bénéficiaires.

B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc