×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    La Chine, premier marché mondial des PC

    Par L'Economiste | Edition N°:3602 Le 24/08/2011 | Partager
    L’Empire du milieu dépasse les USA
    Un marché en pleine expansion qui profite de la crise américaine

    La Chine représente 22% du marché mondial des exportations d’ordinateurs, contre 23% pour les Etats-Unis. Sur la base d’une année pleine, les analystes assurent que la Chine sera définitivement en pole position en 2012

    Longtemps positionnés comme leader mondial du secteur avec Apple et IBM, les Etats-Unis vont désormais céder leur place à la Chine en tant que premier marché mondial des ordinateurs personnels (ou PC pour « Personal Computer »). Les exportations de PC chinois ont augmenté de 14% à 18,5 millions d’unités au cours du deuxième trimestre 2011 (pour une valeur de 11,9 milliards de dollars), supplantant ainsi pour la première fois le marché américain, en baisse de 4,8% à 17,7 millions d’unités vendues (11,7 milliards de dollars de chiffre d’affaire). La Chine représente ainsi 22% du marché mondial des exportations d’ordinateurs, contre 23% pour les Etats-Unis. Sur la base d’une année pleine, les analystes assurent que la Chine sera définitivement en pole position en 2012.
    Ces estimations font ressortir l’importance croissante des consommateurs chinois à l’échelle de l’économie mondiale avec les 1,3 milliards de personnes qui composent sa population. Déjà en 2009, l’Empire du milieu avait détrôné les Etats-Unis dans le secteur automobile en devenant le plus grand marché mondial. Les industriels au pays de l’Oncle Sam mesurent donc la gravité de leur situation, sachant que l’essor du marché chinois pourrait pénaliser la reprise économique américaine.
    Par ailleurs, le constructeur d’ordinateurs chinois Lenovo, propriétaire de la branche PC d’IBM depuis 2005, a vu son bénéfice trimestriel plus que doubler. Le succès de cette marque est, bien évidemment, à mettre à l’actif de la réputation d’IBM, connu pour ses ordinateurs simples de finition mais de très grande qualité de fabrication. Mais ce dont Lenovo pourrait réellement profiter, c’est la récente annonce de l’américain Hewlett-Packard, le plus important fabricant mondial de PC. Ce dernier a, en effet, annoncé il y a quelques jours son intention de quitter l’industrie du « hardware » (informatique matériel) pour se lancer dans les logiciels ou « software ».
    Néanmoins, le sursaut du secteur informatique en Chine est quelque peu freiné par le phénomène des tablettes électroniques iPad d’Apple, qui connait un succès monstre chez la jeunesse chinoise qui préfère remplacer carrément l’ordinateur par la tablette. L’alternative de bonne facture n’étant pas toujours assurée par les fabricants locaux, Apple peut donc se vanter d’avoir conquis un territoire submergé par les contrefaçons. Les autorités chinoises avaient même fermé des dizaines de faux-magasins « Apple Store », qui se présentaient comme étant officiels à la marque.

    Amine EL HASSOUNI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc