×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:3601 Le 23/08/2011 | Partager

    • Ministres et députés, il faut choisir…
    Changements dans le projet de la loi organique de la Chambre des représentants que le ministère a remis aux partis samedi dernier dans la soirée. Ainsi, le nombre des sièges tombe à 374 au lieu de 395 dans le projet initial. Idem pour la liste nationale qui comprendra désormais 74 sièges au lieu de 90. Quant au seuil, il sera de 3% pour la liste nationale, comme réclamé par les petits partis et de 6% pour les circonscriptions locales.  L’autre changement concerne l’incompatibilité entre le mandat de député et celui de ministre.

    • Crédit à la consommation: Capital minimum
    Le capital minimum pour agréer une société de crédit à la consommation passe de 20 à 50 millions de DH. Selon la dernière circulaire de Bank Al-Magrib, les établissements de crédit à la consommation rejoignent au même titre les autres sociétés de financement habilitées à effectuer les opérations de crédit immobilier ou encore de crédit-bail. Pour les autres sociétés de financement qui exercent des opérations telles que l’affacturage ou le cautionnement (autres que celui mutuel) leurs capitaux sociaux minimums demeurent inchangés respectivement à 30 et 40 millions de DH. L’autre nouveauté dans la circulaire, est le délai de conformité. Ainsi, dès l’entrée en vigueur du texte, les établissements de crédit disposent désormais d’un délai d’une année au lieu de deux ans auparavant pour se conformer aux nouveaux dispositifs de la Banque centrale.

    • Taslif: Opération sur le capital
    La société de financement procèdera à une double opération sur son capital. Elle procédera dans un premier temps à une augmentation de capital de 71,5 millions de DH par incorporation des réserves et primes. Le nouveau capital de 253,2 millions de DH sera ensuite ramené à 178,9 millions de DH par absorption du report à nouveau négatif.
    Pour l’augmentation de capital, les anciens actionnaires bénéficieront d’une attribution gratuite de titre de l’entreprise selon la parité 3 actions nouvelles de valeur nominale 10 DH contre 2 actions anciennes. Suite à l’opération, le capital de Taslif sera composé de 17,8 millions actions. L’ouverture et la clôture de l’opération sont prévues les 05 et 30 septembre prochain.

    • Rabat: Tram et bus en gestion intégrée
    A Rabat, le tramway et les bus seront regroupés ensemble en une seule organisation dans le cadre d’un projet de gestion intégrée. C’est l’une des résolutions du Conseil d’administration de la Société du tramway de Rabat Salé (STRS) tenu, la semaine dernière, en présence de Fathalah Oualalou, maire de la capitale. Cela pour permettre de créer une synergie entre les deux modes de transport pour fonctionner en complémentarité et non en concurrence. L’étude de ce projet devrait être préparée par la STRS avant la fin de cette année.      

    • 3G, une longueur d’avance pour le Maroc

     L’Algérie est au stade de la préparation du cahier des charges pour le déploiement de la 3G, en 2012. La Tunisie la commercialise depuis seulement 2010. Le Maroc dont on disait en retard a introduit cette technologie, il y a 5 ans. La 3G a rencontré un véritable succès commercial et contribué à la démocratisation de l’accès à Internet. En 2011, le réseau couvre 1,81 million d’abonnés. Le royaume a été précurseur dans le déploiement de la 3G dans sa région et veut rester leader également avec le déploiement de la 4G dont l’introduction est prévue dans le cadre de la mise en œuvre de la Note d’orientations générales de 2013.
     
    • RAM/Plan social : Effet rétroactif pour les premiers partants
    Royal Air Maroc ne veut pas faire de frustrés. Les 200 salariés, qui étaient partis dans le cadre de la première formule du plan social, se verront appliquer les mêmes conditions de départ. Il s’agit de la retraite à 45 ans, de la prime de départ, de la prime à la retraite, du dispositif de reconversion/formation…

    • Bensouda reconduit à l’Observatoire du tourisme
    Kamal Bensouda, administrateur directeur général d’Atlas Hospitality Morocco, vient d’être reconduit à la tête de l’Observatoire du tourisme. Une institution fruit d’un partenariat public-privé. D’une durée de trois ans, le deuxième mandat permettra à Bensouda de piloter les activités de l’Observatoire qui réalise des études de tendances et de marchés, produit des statistiques et publie des ouvrages de référence sur le secteur.

    • Sup de Co contre Sup de Co
    L’école Sup de Co Marrakech a attaqué en justice l’Université libre de Fès Technologia pour avoir utilisé, pour un de ses établissements, la même appellation que la réputée école de commerce. La direction de l’école précise que l’appellation « Ecole supérieure de commerce » et « Sup de Co », est protégé depuis 1987, avec un renouvellement en 1997 et en 2007. Sup de Co a découvert la malversation à travers les affiches et les insertions publicitaires de l’université ULF Technologia. La direction de l’ULF Technologia indique avoir utiliser une marque qui lui appartient et qui est inscite au niveau de l’Ompic.

    • Lydec anticipe le risque d’inondations
    Un important projet visant la lutte contre les inondations vient d’être achevé par Lydec. Grâce à un investissement de plus de 10,5 millions de DH, le délégataire a résorbé un des points sensibles à l’origine de débordements en cas de fortes précipitations. Le projet consiste à renforcer le réseau d’assainissement pluvial du boulevard Moulay Ismaïl à Aïn Sebaâ. L’objectif est de faciliter l’évacuation des eaux pluviales sous le pont Moulay Ismail et lutter contre les inondations sur la route de Rabat.
    Les travaux ont démarrée en février 2011 et ont concerné la pose d’un collecteur de renforcement unitaire sur une longueur de plus de 1.200 m, la pose d’une conduite de raccordement sur le collecteur Afriquia et l’aménagement d’un déversoir d’orage.

    • Football: Assabah rend hommage à Faria
    Magnifique tournoi de football organisé par le quotidien arabophone Assabah à Sidi Moumen du 15 au 22 août. Le public a eu droit à une finale très relevée. L’Amicale des anciens internationaux de football a été représentée par Salaheddine Bassir, Aziz Bouderbala, Jaouad Andaloussi et Hassan Benabicha. Un hommage a été rendu à Mehdi Faria, entraineur de l’équipe nationale qu’il a mené au mondial 86, à Mexico.


    • Braquage d’une bijouterie à Fès
    A Fès, la petite criminalité fait des ravages. Des voleurs, munis d’armes blanches, ont braqué dimanche après l’ftour, une bijouterie dans le quartier Ben Debab. Les cambrioleurs ont réussi, à s’emparer d’un lot de bijoux d’une valeur de 300.000 DH. Ils ont également bléssé à l’arme blanche, le propriétaire du magasin. Les acolytes sont toujours en cavale.

    • Un marocain de 16 ans se distingue dans l’humanitaire
    A travers son association «Equipping the Unequipped», un jeune marocain de nationalité américaine, Walid Halty, construira une école à Guelmim en décembre 2012, dans le cadre d’un programme d’aide aux plus démunis appelé « Brick by Brick». Cet adolescent philanthrope de 16 ans, résidant à Revere dans l’Etat du Massachussetts, a également collecté des équipements médicaux à destination de «l’Association Amal pour les handicapés» de Casablanca. Ce jeune homme a reçu le soutien de plusieurs personnalités américaines, dont Brad Alford, le PDG de Nestlé USA.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc