×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Finances-Banques

    Retour au rouge

    Par L'Economiste | Edition N°:3597 Le 17/08/2011 | Partager

    Dans un marché relativement morose, le promoteur CGI arrive en tête des plus fortes hausses de la séance. L’action avance de 5,96% à 1.156 DH

    Après les quelques séances au vert avec une nette amélioration des volumes, voici que la place casablancaise retrouve son calme et sa morosité. Au terme de la séance du mardi 16 août, le baromètre de toutes les valeurs se déprécie de 0,59% à 11.339,66 points. L’agrégat des valeurs les plus liquides se repli de 0,60% à 9.273,34 points. Par conséquent, leurs performances annuelles ont été ramenées à -10,40% pour le Masi et à -10,27% pour le Madex. Pour sa part le Ftse All liquid suit la même tendance avec -0,23% à 9.720,93 points. Tandis que le Ftse fifteen gagne 0,17% à 10.914,11 points. Dans la foulée, la capitalisation recule à 517,9 milliards de DH.
    Côté variations, le promoteur CGI arrive en tête des plus fortes hausses de la séance. L’action avance de 5,96% à 1.156 DH. Dans des proportions similaires, Delattre Levivier progresse de 5,77% à 550 DH. IB Maroc et Lydec avancent respectivement de 5,69 et de 5,31% à 353 et à 337 DH. Minière Touissit ferme la marche avec une hausse de 5,06% à 1.995 DH.
    A l’inverse, Salafin a été la lanterne rouge de la séance. Le titre enregistre une contre-performance de 5,20% à 583 DH. L’autre société de financement Sofac suit le même trend et recule de 5,11% à 167,90 DH. Contre-performance également pour BMCI et BMCE. Les deux bancaires enregistrent des baisses respectives de 5,03 et de 3,30% à 830 et à 202,10 DH. EN dernier lieu, Ciments du Maroc se déleste de 3,30% à 1.025 DH.
    Au niveau de la physionomie, le marché a traité 46 valeurs parmi lesquelles 23 sont en hausse, 18 en baisse et 5 stagnent. Dans ces conditions, le volume de la séance retrouve son anémie. Le flux transactionnel reste tout de même limité à 60,1 millions de DH essentiellement échangé sur le marché central. Addoha draine le plus gros flux transactionnel de la séance avec 20,5 millions de DH. Suivie de IAM et Managem qui enregistrent des flux respectifs de 6,7 et 3,3 millions de DH.

    R. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc