×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Essaouira veut retrouver ses «Nuits du Ramadan»

    Par L'Economiste | Edition N°:3597 Le 17/08/2011 | Partager
    Au programme, de nombreux concerts
    De la musique pour booster l’activité touristique

    Le célèbre Maâlem Mahmoud Guinea se produira à Essaouira le dimanche 21 août, après les groupes Tamouziga et Ganga Smimou

    Ca bouge à Essaouira durant le Ramadan! La municipalité et la province, en collaboration avec l’Association Essaouira-Mogador, l’Association Yerma Gnaoua et le ministère de la Culture, ont concocté un programme pour animer les nuits de ce mois saint. Objectif: divertir les habitants, mais surtout dynamiser la ville et maintenir l’activité touristique.
    «pendant le Ramadan, il est beaucoup plus difficile d’attirer des touristes. Pourtant, Essaouira offre beaucoup d’avantages grâce notamment à son climat frais. Nous voulons donc faire connaître les atouts de la ville à travers un panel d’activités adaptées», souligne-t-on auprès de la province.
    L’idée de base est de remettre au goût du jour «Les nuits d’Essaouira» organisées il y a déjà quelques années par l’association Essaouira-Mogador. «Ce projet avait été abandonné faute de budget. Cette année nous nous en sommes inspirés pour animer la ville», poursuit la même source. De nombreux groupes musicaux locaux vont se produire durant tout le mois d’août. En général, trois groupes sont programmés du jeudi au dimanche entre 22 h 30 et 1 h du matin. Tous se produisent sur la scène Moulay Hassan, au cœur de la médina. Le programme propose un mélange de styles musicaux: rap, zaïda, moderne, mais la musique gnaoua sera particulièrement à l’honneur.
    Plusieurs artistes se sont déjà produits: Maâlem Cherif Kadiri, Aïssaoua et Maâlem Lahcen Mhidi notamment les 30 et 31 juillet dernier. Du 5 au 7 août, on a pu également voir les groupes Hadarat, Mokafusion et Maâlem Abdelaziz Soudani. Le week-end prochain, c’est au tour des groupes Itrane, Hadrine et Hnich de faire vibrer la scène vendredi. Le samedi se produiront Hadarat Boumazough, Hrouf El Kalam et Omar El Hayat, et le dimanche Mdaffaa Essaouira et les frères Soudani. Les concerts se poursuivront les deux derniers week-ends du mois d’août. Plusieurs Maâlems mettront le feu à la scène, tels Maâlem Mokhtar Guinia, Maâlem Boulahmass, mais encore le célèbre Mahmoud Guinea.
    De la musique moderne est aussi au programme, avec notamment l’orchestre Bounar et le groupe El Finni. Par ailleurs, des activités sportives seront organisées sur la plage du 21 au 23 août. Au programme: divers tournois, compétition skat board, course de dromadaires…

    De notre correspondante, Marie-Noëlle RASSON

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc