×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

La Poste américaine taille dans ses effectifs

Par L'Economiste | Edition N°:3597 Le 17/08/2011 | Partager
220.000 postes supprimés par l’US Postal Service
L’essor d’Internet a fortement pénalisé son activité

La Poste américaine (US Postal Service - USPS) a annoncé une coupe drastique dans ses effectifs avec une suppression de 220.000 postes! Ce qui réduirait à 425.000 le nombre des employés, l’établissement étant auparavant l’un des plus importants recruteurs aux Etats-Unis. Environ 120.000 personnes concernées par cette réduction seront licenciées. S’ajoutent à cela 100.000 salariés partant à la retraite.
Les dirigeants de l’USPS sont à cours de liquidités et la crise économique qui touche de fond en comble les Etats-Unis n’a fait qu’aggraver la situation. Selon le rapport d’USPS, qui a été rendu public la semaine dernière, l’établissement postal américain est sur le précipice de l’insolvabilité. La communication électronique a joué de mauvais tours à l’USPS. Les courriers postaux ont été quasiment éliminés par l’essor d’Internet, ce qui a sévèrement touché l’activité de la Poste. Les chiffres sont très parlants: le volume de courrier d’USPS a diminué de 20% au cours des quatre dernières années, durant lesquelles il a perdu 20 milliards de dollars, dont plus de 3 milliards de dollars au dernier trimestre. Le service créé en 1775 par l’ancien président Benjamin Franklin accumule les pertes depuis le début 2008 et ne parvient pas à redresser la barre. En 2010, la poste américaine perdait 8,5 milliards de dollars.
Le 5 août, l’US Postal Service avait annoncé qu’elle risquait d’être en cessation de paiement dès septembre. Le plafond de 15 milliards de dollars de sa dette sera probablement atteint le 30 septembre. En attendant, USPS continue de demander des réformes législatives au congrès pour trouver un mode d’activité flexible et durable. Plusieurs milliers de fermetures de sites sont également attendus, dans des zones rurales essentiellement.

Amine EL HASSOUNI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc