×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

ONDA: L’organigramme opérationnel en septembre

Par L'Economiste | Edition N°:3595 Le 15/08/2011 | Partager
La direction générale s’accorde 15 jours pour l’expliquer à son personnel
Satisfaction client, performance… les objectifs

L’ONDA cherche à faciliter l’interaction entre les entités métiers et fonctionnelles et à améliorer la gestion de l’autonomie des aéroports

Attendu depuis quelques mois, le nouvel organigramme de l’ONDA vient d’être décliné. Il sera effectif dès septembre prochain, le temps pour la direction générale d’en expliquer les objectifs au personnel. Un roadshow sera organisé dès cette semaine au niveau de l’ensemble des aéroports.
Avec la nouvelle organisation, l’ONDA veut se donner les moyens d’atteindre les objectifs fixés en matière de satisfaction du client, de performance et de croissance. L’entreprise, qui s’est dotée d’un plan stratégique 2011-2016, veut troquer l’image de «bâtisseur d’infrastructure» pour celle de «société de service». Pour cela, elle compte dorénavant placer le client au centre de ses préoccupations se conformant ainsi à son plan stratégique.
L’Office cherche aussi à valoriser le capital humain, accroître sa performance et ancrer les principes de bonne gouvernance.
Le nouveau schéma d’organisation se décline en Unités corporate et Unités d’affaires. Les premières vont englober les entités fonctionnelles assurant le fonctionnement de l’entreprise ainsi que son pilotage. C’est le cas par exemple, des ressources humaines, du contrôle général ou encore du système d’information.
Les secondes vont concentrer toutes les activités génératrices de chiffre d’affaires. L’exploitation aéroportuaire et le développement commercial relèveront ainsi des Unités d’affaires. A travers cette réorganisation, l’Office cherche à faciliter l’interaction entre les entités métiers et fonctionnelles et à améliorer la gestion de l’autonomie des aéroports. L’idée est de refléter les priorités d’action du nouveau projet d’entreprise dans l’organisation. En poste depuis février 2010, Dalil Guendouz, directeur général de l’ONDA, cherche également à rompre avec l’image traînée par l’Office depuis le rapport de la Cour des comptes. D’ailleurs un des objectifs du nouvel organigramme est d’ancrer les règles de bonne gouvernance et de transparence. Idem pour la promotion des talents internes. L’ONDA, engagé sur plusieurs projets dont l’automatisation du contrôle aérien et la construction d’un deuxième centre de contrôle régional, veut attirer de nouvelles compétences. L’Office s’attaque aussi à la mise à niveau et/ou l’extension des aéroports du pays.

K. M. & B. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc