×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    Bourse: Marché vendeur

    Par L'Economiste | Edition N°:3592 Le 10/08/2011 | Partager

    La valeur Addoha s’est inscrite sur un canal baissier pour la quatrième séance consécutive. Elle perd 4,79% et s’échange à 77,50 DH soit à un niveau proche à son plus bas niveau (76,52 DH)

    Le marché a été clairement orienté à la vente au terme de la séance du mardi 9 août. Le Masi corrige de 1,55% à 10.784,67 points. Le Madex se déprécie de 1,59% à 8.808,84 points. Par conséquent leurs performances annuelles creusent davantage à -14,78% pour le Masi et à -14,77% pour le Madex.
    La situation s’explique par la tendance baissière des grosses capitalisations en particulier Addoha. En effet, la valeur est placée sur un canal baissier pour la quatrième séance consécutive. Une chose est sûre, la pondération de la valeur a franchi à la baisse le seuil de 10% du Masi. «Ce qui explique en partie le forte orientation à la vente». Selon des sources du marché, les résultats semestriels sont peu significatifs notamment dans le cas du promoteur immobilier, qui ne réalise généralement 80% de ses livraisons qu’au deuxième semestre de l’année. Même si, «le marché reste extrêmement vigilant et sensible par rapport aux résultats d’Addoha. Systématiquement s’il y a une annonce de retard ou de report, cela risque d’être assez catastrophique pour la valeur et pour le marché», souligne un analyste. A la clôture, l’action Addoha arrive en tête des valeurs les plus liquides et draine 70,2 millions de DH. En termes de variation, elle perd 4,79% et s’échange à 77,50 DH soit à un niveau proche à son plus bas niveau (76,52 DH).
    Le marché a été relativement animé avec un volume global de 271,7 millions de DH réalisés essentiellement sur le marché central. Parmi les valeurs les plus actives, BCP draine 37,2 millions de DH, Holcim avec 36 millions de DH et Attijariwafa bank (27,8 millions de DH).
    Côté variations, Unimer arrive en tête des plus fortes hausses de la séance. Le titre se bonifie de 6% à 180,20 DH. CDM gagne 4% à 780 DH. Dans de moindres proportions, Eqdom progresse de 3,09% à 1.570 DH. Colorado et IB Maroc se bonifient de 2,25% et de 1,54% respectivement à 81,94 et 330 DH.
    A l’inverse, Wafa Assurance chapeaute les plus fortes baisses de la séance. L’action recule de 6% à 2.820 DH. Pour sa part, Dari Couspate, Fenie Brossette, Snep et Involys reculent chacune de 5,99%. Les quatre valeurs clôturent à des cours respectifs de 659, 328,20, 304,60 et 166,40 DH. Au niveau de la physionomie, le marché a traité 55 valeurs parmi lesquelles 9 seulement sont en hausse, 38 en baisse et 8 stagnent.

    R. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc