×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Crédit Bureau
BCP intègre le capital de la société gestionnaire

Par L'Economiste | Edition N°:3585 Le 01/08/2011 | Partager
La banque va participer à l’augmentation de capital d’Exp Services Maroc
Elle va acquérir 5% du tour de table pour 4,5 millions de dirhams

La nouvelle technologie sans contact permet de passer tout simplement un téléphone NFC à proximité d’un lecteur sécuritaire pour un paiement, plutôt que d’insérer une carte bancaire

LA BCP est sur tous les fronts. Après sa fusion avec la Banque Régionale de Casablanca et les augmentations de capital simultanées réservées aux salariés et à certains institutionnels, la banque veut aujourd’hui intégrer le tour de table de Exp Services Maroc(1) (ESM), à l’instar des autres banques de la place qui y sont déjà représentées (voir info). D’ailleurs, BCP en a été autorisée par le ministre des Finances comme nous l’annoncions dans notre édiction du 29 juillet 2011. Elle participera donc à l’augmentation de capital du délégataire de Bank Al-Maghrib dans le développement et l’exploitation du crédit de bureau à hauteur de 5% pour un montant de 4,5 millions de DH.
Cette augmentation de capital répond aux besoins permanents de la société en trésorerie, étant donné qu’elle se trouve dans une phase de développement. Les recettes de l’opération permettront également à Exp Services Maroc de pouvoir exécuter la convention de gestion déléguée du service de centralisation des risques. A ce titre, elle dispose d’une licence d’exploitation de 25 ans. Cette convention couvre les éléments relatifs au traitement, au stockage et à la sécurité des données ainsi qu’à l’établissement de systèmes d’exploitation et de gestion avec les activités de bureau.
Au-delà, la décision d’augmenter le capital de ESM répond à ses importants besoins de financement externes estimés à 70 millions de DH (prime incluse), jusqu’à l’atteinte du seuil de rentabilité opérationnel. L’opération sera concrétisée par l’émission d’actions nouvelles et sera ouverte aux actionnaires actuels ainsi qu’à de nouveaux investisseurs. Mais des investisseurs qui seront choisis par les actionnaires actuels.
Du point de vue prévisionnel, les perspectives du business plan d’ESM sont, principalement, fondées sur le développement prévu du marché du crédit de bureau. Elles sont également liées à l’obligation qui incombe à tout établissement de crédit de présenter une requête au bureau pour toute demande de crédit. A travers cette augmentation de capital, ESM ambitionne d’atteindre le seuil de rentabilité des cash-flows de la société dès 2014.
Créée en 2008, ESP a été dotée des missions diverses. Elle est en charge de dresser la situation des concours bancaires de tout client demandant un crédit. La société doit, également, déterminer les habitudes de paiement de chaque crédit ainsi que les informations négatives (contentieux, saisie, arrêt de compte…). Ces tâches sont amenées à être élargies à d’autres services bancaires, à savoir le scoring pour l’octroi de crédit, le recouvrement des créances ou encore le suivi des clients risqués.

M. A. B.
----------------------------------------------------------------------------------------------
(1) Délégataire de Bank Al-Maghrib dans le développement et l’exploitation du crédit bureau au Maroc.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    publicit[email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc