×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Jawhara, un festival à El Jadida

    Par L'Economiste | Edition N°:3561 Le 28/06/2011 | Partager
    100.000 emplois seront crées dans la région
    Financement total de la part des sponsors et partenaires

    Carole Samaha sera la grande vedette de la première édition du Festival Jawhara

    CINQ événements sont programmés durant la saison estivale à El Jadida. En fait, il s’agit d’un grand et nouvel événement culturel et artistique qui s’articule autour de 5 axes principaux: Jawhara talents, Festival International Jawhara, Moussem Moulay Abdellah, Malhouniyat et Les nuits du Ramadan.
    Le coup d’envoi sera donné par Jawhara talents. Il se tiendra du 12 au 16 juillet et sera dédié aux jeunes talents de tout le Royaume.
    Second événement, le Festival International Jawhara se déroulera du 20 au 24 juillet. Cette première édition organisée par la province d´El Jadida et l´Association des Doukkala, avec le soutien de diverses institutions publiques, privées et de la société civile locale comptera différentes animations qui se dérouleront sur trois sites de la province : El Jadida, Sidi Bouzid et l’incontournable Azemmour.
    Pendant 5 jours, les 5 scènes programmées, accueilleront 50 concerts, 15 spectacles de rue, 5 pièces de théâtre, une grande exposition d´arts plastiques où des artistes locaux confirmés parraineront chacun deux jeunes talents. Sont attendus pour ce Festival quelque 500 artistes provenant du Maroc, du Brésil, de Colombie, du Liban, du Portugal, d’Espagne, du Venezuela, d’Uruguay, de Cuba, d’Algérie…
    Quant au célèbre Moussem Moulay Abdallah, il sera organisé du 22 au 29 juillet et connaitra la participation d’environ 1.200 cavaliers. Quelque 350.000 visiteurs auront la chance d’admirer la fameuse fantasia. Sans oublier les 4 soirées artistiques dans la pure tradition chaâbi. Malhouniyat élira domicile à Azemmour et El Jadida du 11 au 13 août. Une première dans le genre puisque malhoune, musique andalouse, aïta, fado et flamenco, meubleront dans un élan de fusion, l’espace esthétique et artistique des sites d’Azemmour
    Quant aux Nuits du Ramadan, elles se dérouleront du 18 au 21 août avec une nuit spéciale le 2 septembre. Un fin menu sera proposé aux invités durant ces nuits, en réponse à une demande de plus en plus grande sur le spirituel. C’est le fruit d’une collaboration entre l’Alliance franco-marocaine et la direction régionale de la Culture. Parallèlement, le festival organise une série d´ateliers destinés à la formation des jeunes et à leur sensibilisation aux valeurs de la citoyenneté, à travers la musique, la danse, le théâtre, la peinture, l´art vidéo, etc.. Ces ateliers seront animés par de jeunes artistes de la province, accompagnés d’artistes confirmés du Maroc, du Brésil et d’Espagne.
    Cet événement d’envergure renforcera l’essor économique et humain que connait la province, après que 100.000 postes d’emplois soient envisagés dans le futur, a souligné Mouâad Jamaï, gouverneur de la province d’El Jadida.

    Imane AZRARH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc