×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Taza: Trois conventions pour lutter contre l’habitat insalubre

Par L'Economiste | Edition N°:1903 Le 25/11/2004 | Partager

. 2.934 familles en bénéficierontC’EST une année dédiée aux actions en faveur de l’habitats salubre qui s’annonce pour la population de Taza. Trois conventions de partenariat viennent, en effet, d’être scellées dans ce sens lors de la dernière session ordinaire du conseil municipal de la ville. Outre ce dernier, cinq autres partenaires se sont impliqués dans les actions prévues. Il s’agit, notamment, du ministère des Finances et de la privatisation, du ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’urbanisme, la wilaya de la région de Taza–El Hoceima–Taounate, la Province de Taza et le groupe “Aménagement Al Omrane”. La première convention consiste en la restauration des habitats délabrés de l’ancienne médina de Taza. Estimé à 5 millions de DH, le financement du projet sera également partagé entre le département de l’habitat et de l’urbanisme et la municipalité de Taza. L’opération bénéficiera à 200 familles et sa réalisation durera 24 mois. La restructuration des quartiers sous-équipés de la ville de Taza, qui entre dans sa deuxième tranche, fait l’objet de la seconde convention. Pas moins de 2.434 familles, réparties sur sept quartiers (douar Ayad, Hajrat Gnaoua, Makoussa, les abattoirs, Sidi Mahjoub, Mimouna et M’salla), bénéficieront de cette tranche. Le coût d’investissement a été fixé à 48 millions de dirhams, dont 3 millions seront affectés à l’étude et 45 aux travaux d’équipement (aménagement des routes, extension des canalisations d’assainissement…). Là aussi, le financement sera partagé de manière égalitaire entre le département de l’habitat et de l’urbanisme et la commune urbaine de Taza. La durée du projet étant estimée à 36 mois. Le troisième accord, quant à lui, porte sur la réalisation de logements pour des familles occupant des constructions insalubres. Cette troisième tranche du programme de lutte contre l’habitat insalubre dans la ville bénéficiera à 300 ménages. Le coût de l’investissement est estimé à 36 millions de DH. Lequel investissement sera réparti entre le ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’urbanisme (15 millions de DH) et les bénéficiaires (21 millions de DH). Les travaux de construction dureront 36 mois. Rappelons que lesdites conventions ont été adoptées lors d’une session ordinaire consacrée à la discussion de 13 autres points dont celui relatif au vote du budget 2005. Ce dernier a été fixé, en effet, à 66.124.600 DH contre 58.783.249 au titre de l’année 2004.Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc