×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Renault: 30.000 Logan assemblées à Somaca

Par L'Economiste | Edition N°:1792 Le 17/06/2004 | Partager

. La moitié de la production destinée à l’export. Plus de 240 millions de DH pour la ligne de fabrication Le constructeur français Renault vient de présenter mardi dernier et pour la première fois au Maroc son nouveau véhicule familial, Logan. La cérémonie a eu lieu à la Somaca où 30.000 voitures seront assemblées à partir du second semestre 2005. C’est Luc-Alexandre Ménard, directeur des Opérations internationales de Renault et président de Dacia, qui a fait découvrir à Driss Jettou et à la délégation de ministres qui l’accompagnait, la fameuse «limousine du pauvre», telle que surnommée par la presse européenne. Etaient également présents, Salaheddine Mezouar, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie et Rachid Talbi Alami, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Affaires économiques et générales. La moitié de cette production est destinée à l’export. Des accords de commercialisation sont prévus par le groupe entre le Maroc et les pays du Maghreb, de l’Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient (voir édition du 10/02/04). Quant à la commercialisation de ce véhicule au Maroc, qui se fera sous la marque de Dacia, elle est prévue, selon le fabricant, pour fin 2005. Pour ce qui est du prix, les dirigeants ne laissent pour l’instant rien filtrer, mais le situent tout de même aux alentours de 75.000 DH. Rappelons que la voiture sera vendue en Roumanie où se trouve le site pilote de Dacia, à 5.000 euros. Outre le Maroc, la Russie, la Colombie puis l’Iran, à partir de 2006, devront avoir leurs parts de production de cette voiture. L’objectif du constructeur est d’arriver à 700.000 unités par an à l’horizon 2010.Le projet de fabrication de la Logan a été lancé mi-2002. En juillet 2003, le projet prend forme. Renault décide d’investir 22 millions d’euros au Maroc pour une ligne de fabrication à l’usine de Somaca. Lors d’une entrevue au Technocentre de Renault en région parisienne (voir édition du 08/06/04), Georges Douin, directeur général adjoint, directeur du Plan, du Produit et des Opérations internationales de Renault, a souligné que «l’expérience de Fiat au Maroc est intéressante, bien qu’elle ait connu une fin malheureuse». Et d’ajouter que «Renault arrive avec plus de maturité, de notoriété et de qualité» pour conquérir des pays «en voie de motorisation». En effet, la Logan est une voiture familiale, dotée d’une bonne habitabilité avec un design assez moderne. Pour compresser les coûts de production et partant de commercialisation, le fabricant a capitalisé sur ses voitures déjà amorties. Ainsi, le train arrière est celui de la Modus, le moteur celui de la Clio, châssis et train avant appartiennent à la future Clio et planche monobloc. Mostafa BENTAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc