×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Présidentielles américaines
Le long cheminement de la course à la Maison-Blanche

Par L'Economiste | Edition N°:1888 Le 02/11/2004 | Partager

Défini par la Constitution, le mode de scrutin se déroule en plusieurs étapes qui vont de la désignation des délégués à celle des grands électeurs. Ce sont ces derniers qui élisent le président et le vice-président des Etats-Unis.. Etape-1: Caucus et primairesCette étape, première du processus électoral, aboutit à la désignation des délégués à l’échelon local. Ces délégués représentent les militants du parti aux conventions nationales qui se déroulent à l’échelon national d’un Etat. C’est à l’occasion de caucus ou primaires que ces délégués sont désignés. Les caucus sont mis en vigueur dans douze Etats. Il s’agit d’un comité électoral qui rassemble les militants d’un parti, chargés de désigner les délégués. Un caucus peut se dérouler en une ou plusieurs étapes.Les primaires, second mode de sélection des délégués, sont les plus courantes et mises en vigueur dans une quarantaine d’Etats. Il en existe deux sortes: celles dites «ouvertes» et celles «fermées». Les primaires ouvertes offrent à tout électeur, quelle que soit son appartenance politique, la possibilité de prendre part au vote. Les plus courantes sont les primaires fermées. Dans ce cas, seuls les électeurs inscrits sur la liste du parti peuvent voter. C’est l’Etat du New Hampshire qui ouvre la série des primaires. . Etape-2: Les conventions nationalesELLES sont organisées par chaque parti durant l’été précédant les élections présidentielles. C’est au terme de ces conventions, qui durent quatre jours, que les candidats à la présidence et à la vice-présidence sont officiellement investis. Le premier jour, le leader du parti présente le programme. Le lendemain est consacré à l’adoption du programme. Au terme du troisième jour, les candidats sont choisis. La dernière étape consiste à sélectionner le vice-président. Celui-ci doit être représentatif d’une tendance du parti différente de celle du président et d’une autre région.. Etape-3: Désignation des grands électeursAVANT l’élection du président, la dernière étape de la course à la Maison-Blanche consiste à désigner les grands électeurs.Chaque Etat a droit à autant de grands électeurs qu’il a de représentants au Congrès (435 représentants, 100 sénateurs et trois électeurs pour le District de Columbia). Le système des grands électeurs a été établi à la section 2 de l’article 1 de la Constitution. Le nombre des grands électeurs dont dispose chaque Etat est égal au nombre des élus de cet Etat au Congrès de Washington (soit deux sénateurs et un nombre de députés proportionnel à la population de l’Etat). A titre d’exemple, si un Etat dispose de quatre députés, le nombre de ses grands électeurs sera de 6. Au total, on compte 538 grands électeurs élus au suffrage universel direct. Les partis politiques nomment leurs listes de grands électeurs lors des conventions politiques d’Etat. Election du président :Plusieurs semaines après l’élection générale, les grands électeurs se réunissent dans la capitale de leurs Etats respectifs pour procéder au vote officiel du président et du vice-président le premier lundi qui suit le deuxième mercredi de décembre de l’année des élections présidentielles. Les bulletins de vote sont envoyés au président du Sénat qui, le 6 janvier, en présence de tout le Congrès, dépouille le scrutin. Le président doit être élu à la majorité absolue soit au minimum 270 voix. Généralement, le candidat élu par les grands électeurs est aussi celui qui a recueilli le plus grand nombre de suffrages populaires. Toutefois, un candidat peut être élu sans avoir recueilli la majorité du vote populaire. Le cas le plus récent a été vu lors des élections de 2000. Les voix, aux Etats-Unis, sont décomptées au niveau de chaque Etat et non pas au niveau national comme c’est le cas dans d’autres démocraties. Cela signifie que le vainqueur n’est pas forcément celui qui a le plus de voix au niveau national. Pour ajouter à la complexité, le candidat qui remporte la majorité des grands électeurs dans son Etat décroche automatiquement la totalité de leur vote. Le 20 janvier, le président présente son discours d’investiture au peuple américain. Ce jour s’appelle Inauguration Day.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc