×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Marrakech: Le Royal Mirage ouvre ses portes

Par L'Economiste | Edition N°:1916 Le 14/12/2004 | Partager

. Sa réalisation a coûté 25 millions de dollars. Il offre 60 chambres de luxe et 16 suitesLa capacité d’accueil de la ville de Marrakech vient de s’enrichir d’une nouvelle unité hôtelière. Rien à voir avec les hôtels 4 et 5 étoiles ou encore les palaces.  Le Royal Mirage Hôtel est un 5 étoiles L. Construit par la Société Ghantout d’investissements touristiques, il a coûté la bagatelle de 25 millions de dollars. Les 60 chambres luxueuses et 16 suites proposées par le Royal Mirage le méritent. Tout n’est que raffinement dans cet établissement.Dès l’entrée, l’on est frappé par la beauté de la décoration réalisée à la manière traditionnelle. Le lobby est une véritable œuvre d’art que l’en ne se lasse pas d’admirer. Hymne à l’artisan marocain et arabo-mauresque, on se laisse facilement emporter par la douceur des tons et des couleurs. Alors quand on est accueilli avec tous les égards, l’on oublie vite le prix des chambres et des suites. Le Royal Mirage est l’unique établissement proposant une suite royale de 500 m2. Elle a coûté plus d’un million de dollars à elle seule. De quoi faire rêver malgré son prix (60.000 DH la nuitée). Les suites présidentielles, 160 m2 chacune, sont proposées à 30.000 DH. “Nous avons une clientèle pour ce genre d’hébergement et nous ne nous faisons aucun souci pour le taux d’occupation”, affirme confiant le directeur général du Royal Mirage, Mohamed Dahha. Il est vrai qu’il a de quoi être fier. Le nouveau fleuron de l’hôtellerie nationale qu’il dirige dispose de tous les ingrédients qui font la réussite d’un établissement hôtelier et offre en plus une qualité d’accueil remarquable. En tant que professionnel du tourisme et ancien formateur, il a choisi de mettre le paquet sur la qualité de l’accueil. Mais, pour Dahha, “l’accueil ne s’arrête pas à la réception. Il doit être le même durant toute la durée du séjour du client et dans tous les services de l’hôtel”. Les investisseurs n’ont pas lésiné sur les moyens pour offrir au Maroc un quatrième établissement dans la catégorie des 5 étoiles L. Tout a été pensé de manière à ce que le luxe ne soit pas tapageur, mais plutôt réconfortant. Le Royal Mirage vient ainsi combler le vide au niveau de l’offre en matière d’hôtellerie de prestige à Marrakech. Il ne vient donc pas en concurrent, mais plutôt en support à ce qui existe dans ce créneau, mais avec des particularités que l’on ne retrouve pas ailleurs. Etablissement exceptionnel, l’hôtel offre des services exceptionnels au-delà des prestations classiques des grands palaces. C’est un service distingué pour chaque client. Aussi, 147 personnes ont été engagées pour offrir le meilleur des services à une clientèle très exigeante, voire souvent difficile. Tout semble donc indiquer que la Société Ghantout a réussi son pari, celui, bien sûr, d’offrir au secteur du tourisme un établissement à même de donner la meilleure image de marque possible du Maroc et de son hospitalité.Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc