×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Logan: Les équipementiers fourniront 25% des composants

Par L'Economiste | Edition N°:1806 Le 07/07/2004 | Partager

. Ils sont appelés à diversifier leur offre pour augmenter leur part La Logan, dernier fleuron du constructeur au losange, a été présentée lundi 5 juillet à Casablanca aux équipementiers marocains. La présentation a été faite par le président-directeur du groupe Renault au Maroc, Pereira Dos Santos, qui a vanté les mérites d’une voiture accessible financièrement et dont le point fort reste son habitabilité. Il a par ailleurs rappelé que le constructeur a beaucoup capitalisé sur la technologie et la plate-forme de Renault-Nissan. En effet, la Logan a été entièrement conçue dans le technocentre du constructeur en région parisienne. Ce sont les mêmes ingénieurs qui ont conçu la Velsatis ou la Modus qui ont donné forme à cette nouvelle berline qui, à l’horizon 2010, veut totaliser 700.000 véhicules par an dans le monde. Pour les équipementiers marocains, il s’agit d’une aubaine qui comblera le vide laissé par Fiat. La berline qui sera commercialisée au Maroc à partir de juillet 2005 sous le badge de la marque roumaine Dacia intéresse par le nombre d’unités qui sortira des usines de la Somaca. En effet, celle-ci mettra sur le marché 30.000 véhicules dont la moitié sera destinée à l’export. Gilbert Lechevalier, directeur du projet Logan au Maroc, a précisé que 22% des composants de la voiture seront fabriqués à la Somaca et que 25% du reste sera fourni par les équipementiers marocains. Pour Mohamed Ouzif, directeur de l’Amica (Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile), ce pourcentage reflète la situation actuelle des équipementiers. Ces derniers sont appelés à diversifier leurs activités pour faire augmenter leur part. En effet, l’intérêt des sociétés locales pour le projet du constructeur français ne date pas d’hier. Il a toujours eu sa place dans les débats sur la pérennisation du secteur. Pour l’instant, deux sociétés ont été retenues, Valéo pour le câblage et Induver (ex-Protex) pour le vitrage. Pour les autres composants, pare-chocs, tableaux de bord et autres accessoires, la course est lancée. Les équipementiers marocains se déplaceront en septembre prochain en Roumanie pour rencontrer leurs confrères roumains. L’objectif est de voir comment ces derniers fournissent l’usine de Pitesti, unité de production pilote de Logan qui en fournira le marché roumain à partir de ce mois. M. Bk

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc