×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Les pays voisins de l’Irak réunis le 6 janvier à Amman

Par L'Economiste | Edition N°:1928 Le 30/12/2004 | Partager

. Objectif: Evaluer la situation sécuritaire de l’Irak avant les électionsLE ministre jordanien des Affaires étrangères Hani Moulki a affirmé dans la nuit de mercredi à jeudi que la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de l’Irak aurait lieu le 6 janvier à Amman.“La réunion aura lieu le 6 janvier à Amman et nous avons envoyé des invitations à ce sujet aux pays concernés”, a indiqué le ministre mercredi tard dans la nuit après une rencontre informelle avec le Premier ministre irakien Iyad Allaoui, en visite en Jordanie.“Aucun des pays invités n’a répondu par la négative”, a souligné le ministre qui était interrogé sur la participation de l’Iran.Une source officielle à Téhéran avait indiqué le 26 décembre que le ministre iranien des Affaires étrangères Kamal Kharazi pourrait boycotter cette réunion à cause d’accusations d’ingérence en Irak récemment portées par le roi de Jordanie contre la République islamique.La Conférence internationale de Charm-el-Cheikh sur l’Irak, les 22 et 23 novembre dernier, avait décidé que les ministres des Affaires étrangères des pays voisins se retrouveraient en janvier à Amman, sans néanmoins préciser de date.Cette conférence permettra d’évaluer notamment la situation sécuritaire de l’Irak avec ses voisins avant les élections prévues le 30 janvier. La sécurité des frontières avait été au centre d’une réunion des ministres de l’Intérieur des voisins de l’Irak le 30 novembre dernier à Téhéran.A noter que le gouvernement irakien a annoncé le 30 décembre l’arrestation récente de Fadel Hussein Ahmed al-Kurdi, un lieutenant de l’extrémiste jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui, et deux autres suspects après avoir fait état le 29 décembre de l’interpellation d’un autre responsable de son groupe.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc