×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Les ambitions de Canon sur le marché de l’image

Par L'Economiste | Edition N°:1666 Le 19/12/2003 | Partager

. La société veut atteindre 30% des parts…. …Mais le marché parallèle présente un risqueL’opération de charme menée par Canon au Maroc continue. Les représentants du groupe ont profité du lancement, le 9 décembre, des nouveaux produits de la marque pour afficher leur objectif: atteindre 30% des parts de marché marocain. “Rien de plus logique, c’est notre position sur le marché mondial”, indique Vincent Guilbaud, responsable des ventes export de Canon. Pour ce faire, les atouts ne manquent pas. La société mise beaucoup sur la créativité de ses laboratoires installés partout dans le monde. Ainsi, selon ses responsables, Canon présenterait un nouveau produit tous les 4 jours environ. Reste qu’actuellement, la part de marché de l’image du groupe ne dépasse pas les 10% au Maroc. Une situation qui, selon les responsables, est amenée à progresser lentement mais sûrement. “Le chiffre d’affaires de nos exportations vers le Maroc a augmenté de 45% l’année dernière. Ce qui représente une bonne avancée”, souligne Guilbaud. Concernant le chiffre d’affaires réalisé par la société au Maroc, les responsables de Canon estiment que “l’évaluation du marché de l’image est sinon impossible du moins très difficile à effectuer. Et ce, en raison de l’existence d’un marché parallèle”. Outre cette problématique, le responsable des ventes export invoque le pouvoir d’achat du consommateur marocain qui, d’après lui, “ne peut pas rivaliser, du moins pour le moment, avec celui des Européens ou autres Américains”. Une raison qui pousse le service commercial à cibler davantage les professionnels de l’image, considérés jusqu’à présent comme le seul moyen de vulgariser la photographie au Maroc. Il convient de signaler à ce sujet que Canon ne dispose pas encore d’une représentation physique dans le Royaume. Ses produits existent sur le marché à travers son réseau de distribution. Il s’agit de la même stratégie appliquée qu’en France: les produits sont essentiellement fabriqués en Asie et exportés vers les pays de consommation. Néanmoins, “Canon envisage une implantation au Maroc prochainement. Cela serait idéal pour notre image de marque. De plus, cela réduirait conséquemment le coût de revient du produit”, explique Guilbaud. Bien positionnée sur le marché des appareils numériques, Canon revendique même la maîtrise de la chaîne de l’image. “Nous estimons faire partie du peloton de tête. Les autres constructeurs nous concurrencent certes sur certains segments, mais nos produits couvrent toutes les gammes”, conclut Guilbaud.


Distribution

Canon commercialise ses produits à travers des entreprises de distribution implantées sur le marché marocain. Il s’agit d’un grossiste (Matel) et de trois distributeurs, à savoir Maroc Bureau, DBP, et Maison de la Photo. Ces entités doivent d’abord répondre à un certain nombre d’exigences telles que l’agrégation par la maison mère. Les commerciaux des distributeurs sont ensuite soumis à des formations administrées par les spécialistes de Canon. “Des opérations ayant pour but de donner le maximum d’informations aux commerciaux afin qu’ils puissent répondre avec précision aux questions des clients les plus avertis. Et nos clients sont souvent des experts”, affirment les responsables de cette société. Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc